carnassier
étymologie
De l’occitan carnassièr.

adjectif

SingulierPluriel
Masculincarnassiercarnassiers
Féminincarnassièrecarnassières

carnassier \kaʁ.na.sje\ masculin

  1. Qui se nourrit de chair crue et qui en est fort avide.
    • Comme il s’en revenait du champ le 13 septembre 1759, Joseph Nevoret est éventré et mangé par un loup carnassier à Viriat (Ain) : on était « environ le soleil couchant ». (Jean-Marc Moriceau, Histoire du méchant loup: 3 000 attaques sur l’homme en France (XVe-XXe siècle), Fayard, 2007)
  2. (Par extension) Qui a des manières bestiales, grossières.
    • Dites donc, domestique !... il me semble que vous pourriez m’annoncer... d’une façon... moins carnassière. (Eugène Labiche et Marc- Michel, Un monsieur qui prend la mouche, 1852, scène 4)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
carnassiercarnassiers

carnassier \kaʁ.na.sje\ masculin

  1. (ellipse) Animal qui se repaît de chair.
    • Au contraire, les ours devaient être assez nombreux […]. Sabine et Mac Nap avaient souvent relevé des traces fraîchement laissées par ces carnassiers. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • On l’accusait de dîmer les grivières d’autrui, en simulant un rapt de carnassier. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français