feuillage
étymologie
 Composé de feuiller et de -age.

nom

SingulierPluriel
feuillagefeuillages

feuillage \fœ.jaʒ\ masculin

  1. L’ensemble des feuilles d’un ou de plusieurs arbres.
    • Aucune route frayée ne sillonnait le voisinage, et, pour atteindre notre heureuse retraite, il fallait repousser le feuillage de milliers d'arbres forestiers […]. (Edgar Poe, Éléonora, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • […] et déjà nous accostions à l'estacade du bois de la Chaise, un bois de pins tristes et d’yeuses superbes, aux troncs tordus, au feuillage presque noir. (Octave Mirbeau, Notes de voyage, dans La vache tachetée, 1918)
    • On traverse fréquemment des régions incendiées où les fûts carbonisés portent encore, comme de grosses houppes de tabac, leur ancien feuillage. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La saison fonçait les feuillages, touchait d'or les près, carminait çà et là une branche. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • Les filaos géants, à l'écorce rugueuse et noire, étaient très nombreux et s'élevaient vers la voûte de feuillage comme des piliers de cathédrale. (Michel Lemoine, L'autre univers de Simenon : guide complet des romans populaires publiés sous pseudonymes, Liège,C.L.P.C.F., 1991, page 166)
  2. Branches d’arbres couvertes de feuilles, ou amas de feuilles vertes détachées de l’arbre.
    • Pourquoi construire d'inconfortables maisons en planches et en tôle ondulée quand le feuillage des cocotiers peut vous fournir des abris toujours frais? (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. Représentation plus ou moins fidèles de feuillage, soit en sculpture, soit en ouvrage de tapisserie, etc.
    • Une bordure ornée de feuillage.
    • Damas à grands feuillages.
    • Un papier de tenture à feuillage.
  4. (Désuet) Travail du feuilleur dans la fabrication du charbon de bois.
    • Il convient donc qu’ils forment au feuillage quelques-uns des dresseurs, en qui ils reconnoissent beaucoup d’intelligence, de probité & d’attention ; puisque la plus petite négligence leur donne un travail considérable, & occasionne une consommation de bois qui se brûle infructueusement, sans produire aucun charbon. (Nicolas Baudeau, Nouvelles éphémérides économiques, ou bibliothèque raisonnée de l’histoire, de la morale et de la politique, tome XI, Lacombe, Paris, 1775, page 158)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français