moment
étymologie
Du latin momentum, contraction de movimentum (« mouvement »).

nom

SingulierPluriel
momentmoments

moment \mɔ.mɑ̃\ masculin

  1. Point dans le temps.
    • Il y a présentement ce qu’on appelle une crise dans le monde. […]. Cette crise est arrivée au moment même où le monde se sentait de nouveau prospère et confiant, […]. (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Une vie difficile à suivre tellement Théo Perrot, né à Arquian (Nièvre) en plein pays potier, mort à Auxerre, a été instable : Paris, Londres, Lyon, Arquian, Auxerre ont à un moment ou à un autre abrité l’artiste. (Bulletin de la Société des Sciences Historiques et Naturelles de l’Yonne, Auxerre, 2000, volume 31, page 389)
    • Comme il a pris son billet d’avion au dernier moment, ça lui aura coûté un bras, voire les deux, et ça lui fera les pieds. (Julia London, Un parfait arrangement, traduit de l'anglais (USA) par Véronique Fourneaux, éd. J'ai Lu, 2017, chapitre 9)
  2. Une certaine durée, qui n’est pas considérée comme très longue, mais malgré tout plus longue qu’un instant#fr-nom|instant.
    • Soudain retentit un bruit lourd de roues ; et quelques moments après, on vint nous dire que la guillotine était arrivée. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.203-204)
    • Les deux Allemands le tenaient sous la menace de leurs yeux haineux. Pendant un moment Bert vit la mort proche. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 353 de l’éd. de 1921)
    • […], je leur dois de m’être créé tout jeune une philosophie qui me permet aujourd’hui d’apprécier de suite et sans arrière-pensée les bons et les mauvais moments. (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Il avait eu son moment de popularité avant l’ouverture de l’Assemblée ; dans l’Assemblée, il n’en eut aucune. (Gustave Le Bon, Psychologie des foules, Alcan, 1895) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, livre III}}
    • Ses derniers moments.
  3. (Mécanique) Produit d’une force par le bras du levier, suivant lequel elle agit.
    • Dans un levier, les moments de deux forces qui se font équilibre sont égaux.
    • Les moments sont mesurés en newton-mètre.
    • Le moment linéaire est le produit de la masse par la vitesse.
    • Le moment est proportionnel à la distance entre le point d’application de la force et l’axe de rotation.
  4. (Mathématiques) Espérance mathématique, si elle existe, de la variable aléatoire X^r, où r est un entier naturel, X étant une variable aléatoire.
    • Les différents moments permettent d’illustrer la dispersion de la variable aléatoire autour de sa valeur centrale E(X).

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français