morbide
étymologie
(Adjectif 1) Du latin morbidus, dérivé de morbusmaladie », « désordre physique », « malaise général »).
(Adjectif 2) De l'italien morbido. Ce mot italien vient lui-même du latin morbidus, dont le sens devint « souple », « mou » aux XVIIIe-XIXe siècles.

adjectif

SingulierPluriel
morbidemorbides

morbide \mɔʁ.bid\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Relatif à la maladie.
    • Parce qu'elle est mutilation psychologique, et s'accompagne généralement de pratiques mortificatoires, l’adhésion idéologique doit être considéeée comme un état morbide, même si elle est socialement acceptée, devenant par là psychose socialisée. (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 45)
  2. (Figuré) Qui est malsain ou pervers.
    • Enfant, j’ai vu la Salomé de Strauss deux fois, à l’Opéra. La première fois, avec la cantatrice italienne Gemma Bellincioni, qui en dégageait assez bien le côté morbide. (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 93.)
    • Mais on dérape très vite, le médecin est aussi fou que ses patients, les infirmières sont déchaînées, l'atmosphère vire au pandémonium morbide et sexué. (« Kill Me Please », une tendresse gore, dans Marianne (magazine), n° 707 du 6 novembre 2010, p. 84)
synonymes
traductions
adjectif

SingulierPluriel
morbidemorbides

morbide \mɔʁ.bid\ masculin et féminin identiques

  1. (Figuré) (arts) Se dit des chairs mollement et délicatement rendues en peinture ou en sculpture.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français