poing
étymologie
Du moyen français poing, de l’ancien français poing, puing, du latin pugnus.

nom

SingulierPluriel
poingpoings

poing \pwɛ̃\ masculin

  1. (anat) Main fermée.
    • Et il descendit de sa chaire, plus rouge et plus excité que jamais, les yeux lançant des éclairs et brandissant vers la nef un poing terrible et vengeur. (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Cette fois, je fermai les poings à m’enfoncer les ongles dans la paume. J’étais décidé à ne plus remuer les doigts. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Faire le coup de poing : Se battre à coups de poing avec quelqu’un, donner des coups de poing pour se frayer un passage dans la foule.
    • Montrer le poing à quelqu’un : Le menacer.
    • Fermer le poing : Fermer la main et la tenir serrée.
    • Pas plus gros que le poing : Se dit de choses petites dans leur espèce.
    • Un visage pas plus gros que le poing.
  2. (Par métonymie) La main jusqu’à l’endroit où elle se joint au bras.
    • Il fut condamné à avoir le poing coupé.
synonymes
traductions
traductions
  • russe : кисть (руки)

traductions
  • russe : кулак

Poing
nom propre

Poing

  1. (Géographie) Commune d’Allemagne, située en Bavière.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français