quoi
étymologie
Du latin quid.

pronom interrogatif

quoi \kwa\ (accusatif) (datif) génitif

  1. Quelle chose ?
    • Quoi de plus heureux que ce qui vous arrive ?
    • De quoi est-il question ? À quoi pensez-vous ?
    • En quoi puis-je vous être utile ?
    • Sur quoi vous fondez-vous ?
    • (Absolument)Quoi ? — Que dites-vous ?

traductions
  • allemand : was
  • anglais : what
  • espagnol : qué
  • russe : что

pronom relatif

quoi \kwa\

  1. Qui tient lieu de. Lequel, laquelle, tant au singulier qu’au pluriel, lorsqu’il est précédé d’une préposition ; il ne se dit que des choses.
    • Ce sont des choses à quoi vous ne prenez pas garde.
    • Il n’y a rien sur quoi l’on ait tant disputé.
    • La raison pour quoi.
  2. (Absolument) Quelle chose. Ce que.
    • Voilà de quoi je voulais vous parler.
    • Je devine à quoi vous pensez.
    • Il y a dans cette affaire je ne sais quoi qui me semble louche.
    • Dites-moi en quoi je puis vous servir.
    • Voici sur quoi je veux le questionner.

traductions
interjection

quoi \kwa\

  1. Exprime l’étonnement, l’incompréhension, l’indignation, etc.
    • Quoi ! Vous avez fait cette imprudence !
    • ''Quoi ? Mais c’est impossible je l’avais laissé ici la dernière fois.
    • Quoi ! Vous osez me braver en face !
  2. Introduit une certitude, une évidence, une décision, un argument.
    • Le prêtre comprend, il devine que c'est un piège, mais quoi! si vraiment un mourant l'appelle, s'il y a une chance sur dix mille que ce soit vrai, il faut qu'il retourne, [...]. (Maurice Zundel, Silence, parole de vie, éd. Anne Sigier, 1990, p. 114)
  3. Exprime à l’interlocuteur la mauvaise transmission du message, le fait qu’il demeure incompris, ou encore la volonté qu’il soit réitéré.
    • ''— Thomas ! Peux-tu me monter la masse ?/>— Quoi !!?/>— J’ai dit est-ce que tu peux me ramener la masse ?/>— Quoi !!? Plus fort ! J’entends rien ! Amène-toi si tu veux me dire un truc !''

  4. Exprime à l’attente d’une réponse, d’une réaction, l’explication d’une situation, d’une action.
    • ''— Quoi ? Ça ne va pas ? Tu as l’air pensive./>— Ouais… J’ai quelques ennuis en ce moment.''

    • Quoi ? Qu’est-ce que tu mates ? Tu veux ma photo ? Non ? Bah casse-toi alors !
    • Quoi ? Pourquoi tu cries comme ça ? Ça ne va pas la tête !
  5. (populaire) Tic de langage en fin de phrase pour faire appel à l’assentiment de l’interlocuteur.
    • Au bout du compte viendra le temps de la mélancolie, du romantisme, de l’angoisse, de la frustration, du bovarysme de plus en plus confiné, de la dépréciation malheureuse, du délire pseudo-poétique, du féminisme vite enrôlé dans le biologisme, de l’érotisme rabaissé en pornographie, le cinéma, quoi. (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, page 281)
    • Vivre, ça veut dire pouvoir dire “nique ta mère” à quelqu'un si tu n'es pas d'accord avec lui, […]. Moi, je peux pas vivre comme si j'étais personne, quoi! (Emma Aubin-Boltanski, Politiques du corps, Karthala, 2007, page 118)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français