ardennais
étymologie
 Composé de Ardenne et de Ardennes.

adjectif


ardennais \aʁ.də.nɛ\, \aʁ.dɛ.nɛ\ masculin

  1. Relatif à l’Ardenne.
    • En Belgique, les chèvres étaient assez nombreuses et jouissaient d'une certaine faveur auprès des campagnards, surtout dans les pays ardennais. (Paul Diffloth, Zootechnie : Chêvres, porcs, lapins , Encyclopédie agricole J. B. Baillière, & fils, 4e éd., 1918, page 62)
    • Le massif ardennais ne représente en France que 20 % d'un massif beaucoup plus vaste qui s'étend pour sa part la plus importante en Belgique et au Luxembourg. (Le Petit Futé Ardennes, p.20, 2008)
  2. Relatif au département français des Ardennes.
    • Cela est d'autant plus problématique lorsqu'on a affaire à des relations de client à fournisseur ou sous-traitant, comme c'est le cas pour la majorité de l'industrie ardennaise. (Véronique Coggia, Intelligence économique et prise de décision dans les PME, L'Harmattan, 2009)
    • Seul témoin de cette époque révolue où la forge de Vendresse sortait 3 tonnes de fonte par jour, rugissant jour et nuit, où la sidérurgie ardennaise battait son plein, son haut-fourneau est d'ailleurs un lieu incontournable. (Le Petit Futé Champagne-Ardenne 2018)

nom

ardennais \aʁ.də.nɛ\, \aʁ.dɛ.nɛ\ masculin

  1. (zootechnie) Race rustique de cheval de trait, très ancienne, dont la taille au garrot est de 1,50 à 1,65 m, à la robe généralement baie ou rouanne, principalement élevé dans la région des Ardennes, dans tout le quart nord-est de la France, et aussi en Belgique et au Luxembourg : attelage, débardage, entretien des espaces verts et production de viande.
    • Même si l’auxois revendique son identité bourguignonne, le sang du Nord coule aussi dans ses veines, et c’est un proche cousin de l’ardennais. (Emmanuelle Dal'Secco, Les chevaux de trait, 2006)
synonymes
traductions
  • allemand : ardenner
  • anglais : Ardennes horse
  • italien : ardennese

Ardennais
étymologie
D’Ardennes avec le suffixe -ais.

nom

Ardennais \aʁ.də.nɛ\, \aʁ.dɛ.nɛ\ masculin (pour une femme on dit : Ardennaise) singulier et pluriel identiques

  1. (Géographie) Habitant des Ardennes, une région de Belgique et de France ou un département français.
    • Aussi, dès les âges les plus reculés, le pays a-t-il été habité. Les monuments qui nous restent de cette époque lointaine, attestent que les premiers Ardennais étaient des hommes demi-sauvages et appartenant à un peuple encore dans l’enfance de la civilisation. (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, page 22)
    • Vous accepterez bien un « péquet », monsieur André ? Un tout petit péquet ? […]. Marcoul ne peut s'abstenir de trinquer avec son sauveur. Il n'aime pourtant guère cet alcool lourd et râpeux, si dur au palais. Mais les Ardennais ne jurent que par cette eau-de-vie de grains. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français