belgique
étymologie
Du latin Belgicus.

adjectif

SingulierPluriel
belgiquebelgiques

belgique \bɛl.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Relatif au peuple belge.
    • Pendant que l’on voit s’élever de temps en temps chez les autres nations, même en Espagne , quelque génie sublime , soit dans la littérature, les arts ou la philosophie , ces animaux belgiques croupissaient encore dans une léthargie, dans une indolence qui’ fait honte à l'humanité: […]. (Les Belges au tribunal de l'Europe; faisant suite à La ville rebelle, […], par Mysochlocrate, Imprimerie de H.P. de Swart, 1831, p. 237)
    • Dans d’autres villes du pays belgique, on a l’impression, du reste en partie fausse, que malgré leurs féroces luttes de partis et de classe, noblesse, patriciat, bourgeoisie et métiers font parfois front commun. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 80)
  2. (Antiquité) Relatif aux Belges, habitants du nord de la Gaule.
    • La Gaule belgique.

Belgique
étymologie
Du latin Belgicus.

nom propre

Belgique \bɛl.ʒik\ féminin singulier

  1. (pays) Pays de l’Europe de l’ouest, entouré des Pays-Bas, de l’Allemagne, du Luxembourg, de la France et de la mer du Nord ; sa capitale est Bruxelles.
    • À peu de distance de Dinant, en Belgique, dans la vallée de la Lesse, il existe un assez grand nombre de ces grottes qui ont dû servir d’habitation ou de refuge à nos ancêtres. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 176)
    • Toutes les fois que je vais voir le grand vizir je suis accompagné par Si Mohammed Ben El-Kaâb, qui a passé sept ans en Europe, dont trois à Paris et quatre en Belgique. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 96)
    • Quelques polémiques se sont élevées au sujet de l’existence d'une race de chèvre aborigène en Belgique. (Paul Diffloth, Zootechnie : Chèvres, porcs, lapins, Encyclopédie agricole J. B. Baillière, & fils, 4e éd., 1918, page 62)
    • Il atteint le fossé qui délimite la Belgique et la France et, en dépit des feuilles pourries qui l’entravent, il le suit à toute allure. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le massif ardennais ne représente en France que 20 % d’un massif beaucoup plus vaste qui s’étend pour sa part la plus importante en Belgique et au Luxembourg. (Le Petit Futé Ardennes, 2008, page 20)
synonymes
  • Royaume de Belgique (nom officiel)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français