démentir
étymologie
 Composé de dé- et de mentir.

verbe

démentir transitif conjugaison

  1. Contredire quelqu’un en niant la véracité de ce qu’il a affirmé.
    • Démentirez-vous ce fait désolant que, dans certaines fermes, l'ouvrier agricole touche une partie de son pauvre salaire sous la forme de bouteilles de blanche, c'est à dire d'eau-de-vie ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • S’il dit cela, comptez sur moi pour le démentir.
    • Ce qu’elle dit est vrai, je ne saurais la démentir.
  2. Contredire un fait comme étant faux, supposé, controuvé.
    • Les étranges figures dont tout Mangarévien bigarrait sa peau, […], lui donnaient un air martial et terrible, que ne démentait pas son caractère; car il passait, avant sa conversion, pour le plus féroce insulaire de l'Océanie. (Caret, Archipel de Mangaréva (Iles Gambier), dans Revue de l'Orient, 1844)
    • Démentez cet écrit, si vous l’osez.
    • Démentirez-vous votre signature ?
    • Voilà des faits qu’on ne peut démentir.
    • Démentir une nouvelle.
    • Il a démenti, dans les journaux, ce bruit calomnieux.
    • Des témoignages qui se démentent.
  3. (Figuré) Ne pas confirmer les paroles, l’opinion, la supposition de soi-même ou d’autrui.
    • Bonaparte rentra de nuit, ne sachant quelle réception il devoit espérer ; mais ses esclaves ne se démentirent point , et le Sénat en particulier se battit les flancs pour lui témoigner toute l'allégresse des Français, en voyant leur Souverain avoir pu échapper seul aux désastres qui couvroient la France de deuil. (Jean Fenouillot, La France à ses enfants, Bâle, 1814, note page 22)
    • Un tel a rendu de fort bons témoignages de vous, gardez-vous bien de le démentir. — Vous démentez par votre conduite la bonne opinion que j’avais de vous.
    • C’est une chose que l’expérience dément tous les jours. — L’événement démentit mes craintes, mes espérances.
    • Il se dément lui-même à tout propos. — Il dit cela aujourd’hui, demain il se démentira.
  4. (Figuré) Faire des choses indignes de.
    • Démentir son caractère.
    • Cet homme jusqu’alors si estimé s’est tout à coup démenti.
  5. N’être pas digne de, n’être pas conforme à, en parlant des choses
    • Ses actions démentent ses discours.
    • Sa mort n’a point démenti sa vie.
    • Sa fermeté s’est un moment démentie.
    • Je n'ai pu maîtriser mon premier mouvement ;
      mais je le crois injuste, et mon cœur le dément.
      (Casimir Delavigne, Les enfants d'Édouard, acte III, scène V)
    • Mais, repris-je par un mouvement de politesse tout spontané, mais le rose de vos joues dément, Madame, le noir de vos paroles. (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
  6. Cesser, en parlant des choses,.
    • Sa mauvaise volonté pour moi ne s’est jamais démentie.
synonymes
traductions
traductions
  • anglais : deny, contradict (contredire un fait supposé), give the lie (to) (soutenu)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français