date
étymologie
(XIIIe siècle) Emprunté du latin médiéval data#la|data (littera) (« (lettre) donnée ») premier mot d’une formule notariale indiquant l’époque où un acte a été rédigé. Il est le participe passé féminin du latin do#la|dare (« donner »).

nom

SingulierPluriel
datedates

date \dat\ féminin

  1. Indication du temps où une lettre a été écrite, où un acte a été passé, etc.
    • Si l’on peut ajouter foi à des lettres circulaires, sans date ni signature, de l’armée du Prince Potemkin le siége d’Oczakof n’est pas totalement abandonné. (Le Journal de Bruxelles, dans Mercure de France, part. 1, 1788, page 158)
  2. (analogie) Lieu où un document a été produit.
    • Cette lettre est en date de Londres.
  3. (Par extension) Moment où un événement a eu lieu ou doit avoir lieu, indication de cette époque.
    • Cette chapelle renferme le tombeau de l’évêque Radulphe, dont l’inscription donne la date de 1266, comme étant celle de la mort du prélat. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Entre la date où la première faucheuse à disque rotatif fut imaginée (1806) et la période (1960-65) où les agriculteurs ont facilement disposé de faucheuses rotatives motorisées, cent cinquante quatre années se sont écoulées ! (Jean Renaud, Récolte des fourrages à travers les âges, France Agricole Éditions, 2002, p. 73)
    • Une lettre de change à vingt jours de date, à trois mois de date, etc. : C’est-à-dire dont le paiement est exigible vingt jours après celui de sa date, etc.
    • On se verra en date du onze.
    • La date limite de consommation, la date de péremption.
  4. (Par extension) Indique la temporalité, dans le passé, sans plus de précision.
    • Une liaison de fraîche date.
    • Une amitié de vieille date.
  5. Ancienneté.
    • Être le premier en date.

traductions
nom

SingulierPluriel
datedates

date \dɛjt\ masculin et féminin identiques

  1. (anglicisme) Rendez-vous galant.
    • Y a une date avec Julie !
    • Un mot a très vite fait son apparition : date. C’est un verbe, c’est aussi un mot, ça veut dire un rendez-vous avec une fille, mais ça désigne la fille elle-même : je vais boire un verre avec une date. Une fille vous accorde une date et elle devient votre date régulière si vous sortez plus d’une fois avec elle. (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 32)
    • Le date pourri de Patricia, “de loin le rencard le plus humiliant de ma vie” (Renée Greusard, « Le date pourri de Patricia, “de loin le rencard le plus humiliant de ma vie” » ↗. L'Obs, 8 septembre 2018.)
forme fléchie

date \dat\

  1. Première personne de l’indicatif présent de dater.
  2. Troisième personne de l’indicatif présent de dater.
    • P. Grimal, à l’instar du modèle, se plaît à « décésariser » Marc Aurèle ; il fait revivre opportunément le futur empereur dans son enfance heureuse et sa jeunesse sportive ; la correspondance avec Fronton est souvent citée, chose rare, qui s’explique fort bien, puisque Fronton est une découverte du XIXe siècle (1815) et que la dernière traduction française, celle d’A. Cassan date de… 1830. (Revue de philologie, de littérature et d’histoire anciennes, 1991, page 384)
  3. Première personne du subjonctif présent de dater.
  4. Troisième personne du subjonctif présent de dater.
  5. Deuxième personne de l’impératif présent de dater.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.031
Dictionnaire Français