jante
étymologie
Du bas latin gambita voir jambe, gambe, gambette, gambit.

nom

SingulierPluriel
jantejantes

jante \ʒɑ̃t\ féminin

  1. (Mécanique) Pièce de bois ou de métal courbée, à surface extérieure plate ou usinée, formant la circonférence d'une roue ou d'une poulie et recevant les rayons, le voile ou les rais qui la relie au moyeu.
    • ''Le coin des porcs./>Quelques-uns se sont couchés parallèlement et, en opposant tête à queue, regardent chacun de son côté. D’autres, comme les rais d’une voiture, tournent les groins vers la jante idéale. (Marcel Jouhandeau, Chaminadour'', Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 166.)

    • Sur la route, ce furent les premières chaussées modernes construites par Trésauguet, en France, et par Mac-Adam, en Angleterre vers 1760, qui firent rechercher des procédés un peu moins primitifs que le sabot qu'on intercalait entre la roue et le sol, la chaîne d'enrayage et le rondin qui embarraient la jante près d'un rai. (Jean Falaize & Henri Girod-Eymery, A travers les chemins de fer: de l'origine à nos jours, Éditions Denoël, 1948, page 202)
  2. Partie de la roue s'accrochant au véhicule et maintenant le pneu.
    • Un de mes frères possédait une bicyclette, robuste, solide, lourde avec des jantes en bois. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 19.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.031
Dictionnaire Français