onguent
étymologie
(XIIIe siècle) Emprunté au latin unguentum, issu du verbe unguere (« oindre, parfumer »).

nom

SingulierPluriel
onguentonguents

onguent \ɔ̃.ɡɑ̃\ masculin

  1. (pharmacie) Médicament d’une consistance molle (pommade), que l’on obtient en faisant fondre des corps gras et des résines, et que l’on applique sur les plaies, les tumeurs, etc.
    • […] ensuite oignez la plaie d’un onguent fait avec graisse, huile & cire. (L’Agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
  2. (Cosmétologie) (vieux) Produit aromatique, essence dont on se parfumait et dont on embaumait les corps.
    • Elle achetait les onguents, des pots de fard, des crayons, qui traînaient sur tous les meubles, avec des houppettes de poudre de riz et des flacons d’odeur. Ses journées, elle les passait, devant sa glace, à se maquiller, à se contempler […] (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Deux marches à descendre. On se baque ensemble, miss et moi. Elle m'oint. Si tu verrais ces crèmes, lotions, onguents qu'elle dispose (c.d.B.) ! Un fourbi formide. Et efficace ! (Frédéric Dard, San Antonio : Poison d'avril ou la vie sexuelle de Lili Pute, Fleuve Noir, 1985)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français