original
étymologie
Du latin originalis.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinoriginaloriginaux
Fémininoriginaleoriginales

original \ɔ.ʁi.ʒi.nal\

  1. Qui n’a pas été fait d’après un modèle et qui sert ou servira de modèle pour des copies ou des imitations.
    • L'architecture du casino de Marina Bay Sands à Singapour est profondément originale.
    • C’est une copie du tableau original, de la statue originale.
    • Le titre, l’acte original n’existe plus.
    • La pièce originale a disparu.
    • Le texte, le manuscrit original est conservé à la Bibliothèque du Vatican.
  2. (Par extension) Qui est ou paraît inventé, imaginé sans aucun souvenir qui précède.
    • Cette pensée, cette expression est originale.
    • Le sujet de cette pièce est assez original.
    • Le tour en est original.
    • Le jeu de cet acteur est original.
  3. (Mélioratif) Qui écrivent, qui travaillent d’une manière neuve, non empruntée, non imitée, en parlant d’une personne.
    • C’est un écrivain, un peintre, un compositeur original.
    • C’est un génie, un esprit original.
  4. (Mélioratif) Nouveau, particulier, personnel, non imité.
    • Avoir des idées originales.
    • Un genre original.
  5. Qui ne ressemble pas aux autres personnes, qui a quelque chose de particulier, de singulier, de bizarre.
    • Quel personnage original !
synonymes antonymes
traductions
nom

original \ɔ.ʁi.ʒi.nal\ masculin

  1. Exemplaire qui n’a pas été fait d’après un modèle et qui sert de modèle pour des copies ou des imitations.
    • Puis, avec un gros soupir, il replia les originaux, les serra dans la poche de côté de son veston et, très soigneusement, les remplaça dans le portefeuille par les copies qu’il avait faites. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 152 de l’éd. de 1921)
    • Cette fiche mentionne également si la diapo est un original ou un duplicata, ainsi que les modalités de prêt. (Bulletin trimestriel de la Société géologique de Normandie et des amis du muséum du Havre, 1982, vol. 69-70, page 83)
    • D'ailleurs, l’original est destiné à votre dossier « pour la direction générale en Europe » et le duplicata est à vous « pour mémoire » ; le triplicata, je le classe au fichier de chaque manœuvre que vous avez licencié « sans motif » ; et au classement général, je conserve le quadricata en cas de contrôle de monsieur l’inspecteur du travail. Et... (Paul Lomami Tshibamba, Ah! Mbongo, Éditions de L'Harmattan, 2007, p. 157)
    • Elle ouvre le premier tiroir de sa coiffeuse pour s'emparer de l’original de son travail. Elle va le détruire, le réduire en cendres dans la jolie cheminée du salon. (Cerise Bellicanj, Le Très Petit Monde de la Teigne (T.P.M.T.), TheBookEdition, 2010, page 91)
  2. Œuvre dans sa langue d’origine, par opposition à traduction.
    • L’un des présupposés les plus solidement enracinés dans l’étude et l’histoire de la traduction est que traduire consiste à transformer un texte de départ ou discours-source : l’original, en produit traduit. (Jean-Marc Lavaur, ‎Adriana Serban, La traduction audiovisuelle, 2008)
  3. Personne ou chose qui a servi de modèle à un peintre ou à un sculpteur.
    • Je ne puis juger de la ressemblance de ce portrait, je n’ai pas vu l’original.
  4. Auteur qui excelle dans un genre et qui peut servir de modèle.
    • Les anciens sont les vrais originaux qu’il faut étudier.
  5. Personne dont le comportement sort de l’ordinaire.
    • Pour ses contemporains, c'était un zozo. Un drôle d'oiseau ! Un original, comme on dit trivialement de quelqu'un, quand ses faits et gestes nous dépassent. Délicieux détail, Malcolm de Chazal avait un cheveu sur la langue, donc zozotait... (Albert Champeau, Sentiment tropical sur l'infime, BoD/Books on Demand, 2014, page 14)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français