rabat
étymologie
(Nom commun) Déverbal de fr.
(Adjectif) De l’arabe.

nom

SingulierPluriel
rabatrabats

rabat \ʁa.ba\ masculin

  1. (habil) Pièce de l’ancien costume français consistant en un col de toile, garni ou non de dentelles, qui laissait le cou des hommes découvert.
    • Le Chrysale de Molière parle d’un gros Plutarque à mettre ses rabats.
    • Ah ! je comprends aujourd’hui le bonhomme Chrysale qui serrait ses rabats dans un gros Plutarque. À son exemple, je mettrai désormais toutes mes cravates entre les feuillets des Acta sanctorum. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, page 166)
  2. Partie du costume ecclésiastique consistant en un morceau de toile noire divisé en deux portions oblongues et bordées de blanc, et qui se rabattait sur le devant du col.
    • Grand rabat.
    • Petit rabat.
    • Empeser les rabats.
    • Au lieu de rabat, il portait un petit collet (alzacuello) bleu et blanc, comme les prêtres de Belgique. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Deux juges à petits rabbats d’abbé, regardaient, une plume en main, d’un air recueilli, la voûte du cachot où se passait la scène. (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir des épices, 1877)
  3. Pièce de batiste, de dentelle, etc., qui fait office de cravate dans le costume officiel des magistrats, des avocats, des membres de l’université, etc.
  4. (chasse) Action de rabattre le gibier.
  5. Pièce de plâtre mince couvrant la largeur du manteau d'une cheminée.
  6. Sable fin servant à polir le marbre.
  7. Action du polissage du marbre avec ce sable fin.
  8. Nom donné à la terre des plats non vernis dont la cuisson a été manquée.
  9. Partie souple d'un objet, repliable.
forme fléchie

rabat \ʁa.ba\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de rabattre.

adjectif

rabat \ʁabat\

  1. (argot) Défoncé, qui a consommé des stupéfiants, le plus souvent du cannabis.
    • zarma je suis rabat
    • C’est shabbat, je suis rabate. (Svinkles, Le plancher m’appelle'')

Rabat
étymologie
De l’arabe رباط.

nom propre

Rabat \ʁa.ba\

  1. (Géographie) Capitale du Maroc.
    • Rabat, (Géog. mod.) ville d’Afrique, dans la province de Trémecen, au royaume de Fez, entre la ville de Fez & celle de Tanger, à l’embouchure de la riviere de Burregreg, du côté du couchant, bâtie par Jacob Almanzor. Du vivant de ce prince, elle étoit très-brillante ; on y voyoit plusieurs mosquées, & quelques palais ; à peine y a-t-il aujourd’hui 400 feux ; son château n’est bon que pour un coup de main ; le port est à demi-lieue de la ville, en remontant le fleuve. (« Rabat », dans L’Encyclopédie, 1751)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.063
Dictionnaire Français