bordure
étymologie
 Composé de border et de -ure.

nom

SingulierPluriel
bordurebordures

bordure \bɔʁ.dyʁ\ féminin

  1. Ce qui garnit, orne ou renforce le bord de quelque chose.
    • Le massif dioritique de Lesterps, que la route de Bussière-Boffy recoupe transversalement sur 3 kilomètres, est en disposition synclinale : les gneiss plongent sous la diorite aussi bien à l'Ouest, près de Lesterps, que sur la bordure est. (Maurice Chenevoy, Contribution à l'étude des schistes cristallins de la partie nord-ouest du Massif Central français, Imprimerie Nationale, 1958, page 25)
    • La bordure d’un bas-relief.
    • La bordure d’une tapisserie.
    • La bordure d’un chapeau, d’un soulier.
    • Bordure de galon.
    • Les bordures d’un parterre.
    • Bordure de buis, de gazon, de fraisiers, de lavande, etc.
    • (Figuré) De temps en temps un rayon d’aurore, ou un verre de gin, c’est là ce qu’on appelle le bonheur. Une mince bordure de bien autour de l’immense suaire du mal. (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
    1. (marine) (vieilli) Bord inférieur d'une voile déployée.
  2. (Héraldique) Brisure qui entoure l’écu et dont la couleur est toujours différente de l’émail du champ.
    • Bordure de gueules.
    • D’argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules, à la bordure d’azur, qui est de la commune de Avondance du Pas-de-Calais voir illustration « armoiries avec une bordure »
  3. (forêts) lisière#fr|Lisière d'un bois, d'une forêt.
  4. (voirie) (vieux) Rang de gros pavés qui terminent et retiennent chacun des deux côtés d’une chaussée.
  5. (vexillologie) Bande de couleur faisant le tour d’un drapeau et touchant les bords.
  6. (cyclisme) Cassure du peloton provoquée en utilisant un vent défavorable.
    • Ce coup de force, ça s’appelle une bordure. Pour résumer, avant d’entrer dans le détail, il s’agit de profiter du vent pour créer des cassures dans le peloton et lâcher des coureurs. (Ce qui a changé dans le Tour de France (2/5): Quand les bordures nous font kiffer les étapes de plat, 20minutes.fr, 27 juin 2017)
synonymes
traductions
traductions
adjectif

SingulierPluriel
bordurebordures

bordure \bɔʁ.dyʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Tintin) Relatif à la Bordurie, pays appartenant au monde imaginaire de Tintin.
    • La Syldavie risque en effet d'être annexée par son voisin bordure et l'entourage royal grouille d'espions ayant pour but de préparer le terrain avec un premier objectif : miner l'autorité royale en dérobant le symbole de sa légitimité, son sceptre, […]. (Pierre Marlet, Le sceptre de Tintin et le bouclier d’Astérix confrontés à leur mythe national, dans Mythe et bande dessinée, sous la direction de Viviane Alary & Danielle Corrado, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2006, page 120)

nom

bordure \bɔʁ.dyʁ\ masculin singulier

  1. (Tintin) (langues) Langue parlée en Bordurie, pays appartenant au monde imaginaire de Tintin.
forme fléchie

bordure \bɔʁ.dyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de bordurer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de bordurer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de bordurer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de bordurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bordurer.

Bordure
nom

SingulierPluriel
bordurebordures

Bordure \bɔʁ.dyʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Tintin) (Géographie) Personne habitant en Bordurie (pays appartenant au monde imaginaire de Tintin).
    • Les Syldaves et les Bordures n'ont qu'à bien se tenir. Ici, on ramasse les vieilles pétoires, on met un coup de peinture sur les zincs maculés d'huile et de rouille, histoire de faire bonne figure lors du prévisible défilé de la victoire, puis on s’apprête gaiement au massacre. (Mikaël Hirsch, Quand nous étions des ombres: Roman de la destinée, Éditions Intervalles, 2017)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français