ce
étymologie
Probablement d’adverbe latin ecce ou d’utilisation adjectivale du pronom interrogatif quis. Mais la variante féminine cette, qui est vraisemblablement une contraction de ecce ista peut démontrer l’origine interjectivale plutôt que celle pronominale. Dans une forme contractée vient d’adverbe spatial latin ecce fortement lié du mot suivant : ecce homo (« cet homme »), ou avec un pronom lié adjectivement : ecce ista vacca (« cette vache »).
(Nom) (Abréviation) De case.

adjectif démonstratif


ce \sə\ (cet devant un son voyelle)

  1. Déterminant utilisé pour mettre en évidence une chose ou une personne dont on a la représentation devant soi. Lorsque l’objet est en nombre multiple ou lorsqu’on veut appuyer encore plus sur ce qu’on veut montrer, on rajoute -ci ou -là (selon la distance) après le nom.
    • Ce chien est adorable. (sous-entendu : il n’y a qu’un seul chien)
    • Ce chien-ci est adorable. (sous-entendu : le chien dont on vient de parler, ou le plus proche)
    • Ce chien-là est adorable. (sous-entendu : l’autre chien, le plus éloigné)
    • Je vais prendre ce chemin.
    • Je me suis adressé à cet homme.
    • Cette femme est mère de trois enfants.
    • Ces livres sont intéressants.
    • Il est impossible de sortir par ce temps-là.
  2. Lorsqu’on veut mettre en évidence un objet ou une personne en rapport avec un(e) autre, on utilise les adverbes -ci et -là après chaque nom (bien que l’usage tende à utiliser les pronoms celui-là, celle-là, ceux-là ou celles-là cela pour éviter la répétition).
    • Je ne veux pas prendre ce chemin-ci, mais ce chemin-là.
    • Plutôt que d’acheter cette voiture-ci, je préférerais prendre celle-là.
  3. Dans les expressions où ce est utilisé avec un nom indiquant une période, le -ci représente le présent, alors que le -là représente le passé (la distance devient temporelle).
    • Ces jours-ci, on ne le voit pas beaucoup.
    • Cette semaine-ci, je ne pourrai pas venir.
    • ''Qu’est-ce que tu fais encore debout à cette heure-ci ?
    • Durant ces années-là, je voyageais en Europe.
    • ''— Je suis passé vers dix heures hier soir./>— À cette heure-là, je n’étais pas encore rentré.''

  4. On l’utilise également pour reprendre l’objet ou la personne décrit dans la phrase précédente.
    • La semaine dernière, j’ai lu L’Histoire sans fin de Michael Ende. Je ne connaissais pas ce livre.
    • Je cherche depuis tout à l’heure un marteau. J’ai vraiment besoin de cet outil.

traductions
  • allemand : dies masculin, neutre, diese féminin
  • anglais : this, that, these
  • espagnol : este masculin, esta féminin
  • italien : questo masculin, questa féminin
  • russe : этот masculin, эта féminin, это neutre

pronom démonstratif

ce \sə\ (c’ ou ç’ \s\ devant un son voyelle)

  1. Cette chose, cette situation, ce fait. Note d’usage : Utilisé en tant que pronom démonstratif neutre et impersonnel, presque toujours avec le verbe être et rarement aussi avec les auxiliaires devoir, pouvoir ou avoir au singulier, référant à la situation actuelle, à la phrase précédente ou à n’importe quelle chose qui n’est pas encore exprimée.
    • Ainsi, vous serez en mesure de l’interroger depuis un autre téléphone et ce, même lorsque vous vous trouvez à l’étranger. (Pierre Mainguenaud, Vous avez une messagerie..., dans Mobiles magazine, juin 2001, page 60)
    • Ce serait le comble qu’il ne vienne pas !
    • C’est mon anniversaire aujourd’hui.
    • Dépêche-toi, sinon, ce sera trop tard !
    • Ça sonne ! Ce doit être lui !
    • Profites-en ! Ce pourrait être ton dernier jour ici.
    • Sur ce, au revoir !
    • Ç’avait été plus intéressant qu’on ne l’avait imaginé.
  2. Dans les locutions conjonctives ce que, ce qui, ce dont, ce sur quoi, il sert à représenter une idée ou une action dont il a été question plus tôt.
    • Les hirondelles s’envolent, ce qui montre que l’hiver n’est pas loin.
    • Ce que je voulais dire, c’est que tu dois t’en occuper au plus vite.
    • C’est exactement ce dont j’avais besoin.
    • Le temps, c’est ce sur quoi il va falloir compter maintenant.
  3. Introduit une définition ou une redéfinition du mot précédent.
    • Le temps, c’est de l’argent.
    • La Révolution, c’est la France sublimée. (Victor Hugo, William Shakespeare, Troisième partie, Livre II, 1864)
    • La patrie, pour elle, c’est la France. L’étranger, pour elle, c’est l’Allemagne. (Fustel de Coulanges, L’Alsace est-elle allemande ou française : réponse à M. Mommsen, 1870)
  4. (c’est … ; c’est … qui … ; c’est … que …) Introduit un focus, la nouvelle information la plus importante.
    • Oui, c’est moi qui reçois cette lettre pressée, et c’est moi qui ris de toute mon âme de la ridicule frayeur qu’elle nous peint. (Donatien Alphonse François de Sade, Aline et Valcour, Lettre XII, 1795)
    • Ce n’est point à la liberté politique que je veux renoncer ; c’est la liberté civile que je réclame, avec d’autres formes de liberté politique. (Benjamin Constant, De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes, 1819)
  5. (c’est … qui …) Introduit une nouvelle information sans relation thème-rhème.
    • ''— Qu’est-ce qui se passe ?/>— C’est mon bébé qui pleure.''


traductions
nom

SingulierPluriel
ceces

ce \kɑz\ féminin

  1. (vieilli) Case.
    • Par un usage général fort ancien, on a toléré certaines abréviations comme n’étant pas nuisibles, telles que celles de Mr ou sr pour Monsieur ou sieur ; Me pour maître ; Mme ou De pour Madame ou dame ; MM. pour Messieurs ; fol., ro, vo, ce, vol., no pour folio, recto, verso, case, volume, numéro ; led., lad., lesd. pour ledit, ladite et lesdits ou lesdites. (L. Vélain, Cours élémentaire du notariat français, Auguste Durand, Libraire, Paris, 1851)

Ce
étymologie
(Abréviation) Du chiffre romain C#conv|C (« 100 »).

adjectif

SingulierPluriel
CeCes

Ce \sɑ̃.tjɛm\ masculin et féminin identiques

  1. (rare) Centième.

CE
étymologie
(Nom commun 1) Sigle de cours élémentaire.
(Nom commun 2) Sigle de comité d’entreprise.
(Nom commun 3) Sigle de Communauté européenne.
(Nom commun 4) Abréviation de Conseil d’État.
(Nom commun 5) Abréviation de contre-espionnage.

nom

CE \se.ə\ (sigle) masculin

  1. (FR) Cours élémentaire, premier niveau du primaire dans le système éducatif français.

nom

CE \se.ə\ (sigle) masculin

  1. (FR) Comité d’entreprise, institution représentative du personnel au sein de l'entreprise.
    • Dans ce concert de muets, la conclusion pagnolesque revient à l’ex-secrétaire général du CE, Georges Albano, récemment parti à la retraite. (Christophe Nobili, La CFDT des transports marseillais menait grand tram, Le Canard Enchaîné, 18 octobre 2017, page 4)

traductions
nom

CE \se.ə\ (sigle) féminin

  1. Communauté européenne.

nom

CE \se.ə\ (sigle) féminin

  1. (droit) Abréviation de Conseil d’État, plus haute instance juridictionnelle administrative en France.
    • Fiche d’arrêt – CE, 13 janvier 1961, Magnier, Rec. p. 33. (site web fr.scribd.com)

nom

CE \se.ə\ (sigle) masculin

  1. Abréviation de contre-espionnage.

nom propre

CE \se.ə\ (sigle) féminin

  1. (politique) Communauté européenne.
    Décision du Conseil, prise d'un commun accord avec le Président désigné de la Commission, du 13 septembre 2004, adoptant la liste des autres personnalités qu'il envisage de nommer membres de la Commission des Communautés européennes (2004/642/CE, Euratom) (Décision 2004/642/CE, Euratom du Conseil (13 septembre 2004), sur le site du CVCE )
  2. (politique) Communautés européennes.

traductions
  • anglais : EC

nom propre

CE \se.ə\ (sigle) féminin

  1. (politique) Commission européenne.
    La CE propose €55 mds pour soutenir investissements et réformes. (Les Échos, « La CE propose €55 mds pour soutenir investissements et réformes », Les Échos, 31 mai 2018 )

traductions
  • anglais : EC



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français