délit
étymologie
(Nom 1) (XIVe siècle) Du latin delictum « faute, délit, crime, péché », de delinquere « manquer à son devoir, pécher, fauter » dont sont issus délinquance ou délinquant.
(Nom 2) (XVIIe siècle) déverbal#fr|Déverbal de déliter#fr|déliter.

nom

SingulierPluriel
délitdélits

délit \de.li\ masculin

  1. (juri) Toute infraction, consciente ou non, aux lois.
    • Commettre un délit.
    • La peine n’était pas proportionnée au délit.
    • Prendre quelqu’un en flagrant délit.
    • Corps du délit. Voyez « corps ».
  2. (En particulier) Infraction que la loi punit de peines correctionnelles.
    • Individuellement ou en "petty sessions", les Magistrats procèdent à la recherche, dans leur voisinage, des contraventions, délits et crimes de toute espèce. (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Mais le chantage est un délit, Monsieur le juge. Il faut l'établir. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 240)
    • Mentir devant la représentation nationale, et pas seulement dans une enceinte judiciaire, est un délit. (La condamnation pour « faux témoignage » du pneumologue Michel Aubier confirmée en appel)

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
délitdélits

délit \de.li\ masculin

  1. (Maçonnerie) Position d’une pierre employée dans un sens différent de celui de la stratification.
    • Poser une pierre en délit.
  2. Fente qui se produit dans une pierre dans le sens de son lit.
    • Les granits n’ont ni lit ni délit.
forme fléchie

délit \de.li\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de délire.
  2. Troisième personne du singulier du passé simple de délire.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français