extrême
étymologie
Du latin extremus, superlatif de exter, « extérieur ».

adjectif

SingulierPluriel
extrêmeextrêmes

extrême \ɛks.tʁɛm\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est tout à fait au bout, tout à fait le dernier.
    • Une promenade d’une dizaine de minutes sur la plate-forme me permet d’entrevoir les hauteurs de la frontière persane à l’extrême limite de l’horizon. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • L’extrême vieillesse.
  2. (Plus courant) Qui est au dernier point, au plus haut degré.
    • Extrême joie.
    • Amour, désir extrême.
    • Péril extrême.
    • Extrême misère.
  3. (Par extension) Qualifie les moyens énergiques et hasardeux que l’on n’emploie qu’après avoir essayé sans succès tous les autres.
  4. (En particulier) Qualifie un parti violent et hasardeux.
    • Cela dit, à l'intérieur de l'alliance centriste, chacun essaie de conquérir la position la plus forte, ce qui le conduit à s’appuyer dans une certaine mesure sur le parti extrême correspondant à sa tendance. (Maurice Duverger, Sociologie politique, Paris : Presses universitaires de France, 1964, p. 162)
    • Prendre un parti extrême.
    • Éviter les partis extrêmes.
  5. Qui est excessif ; qui ne garde aucune mesure ; qui donne toujours dans l’excès.
    • Qu'on y ajoute une liberté extrême laissée aux enfants qui sortent sans solliciter la permission, se déplacent dans la classe à leur gré, […]. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • L’empressement des envoyés des puissances pour venir adresser leurs félicitations à la cour des Tuileries avait été extrême. (Albert Mansfeld, Napoléon III, Paris, 1861, vol.2, page 301)
    • Le service vante la défense de la liberté d'expression, accueillant des discours extrêmes, rejetés par les plateformes généralistes comme Facebook et Twitter. (Next INpact, Gab, le Twitter de la droite américaine, « contraint » de fermer, 29 octobre 2018)
  6. (vieilli) Qui partage un segment selon une règle proportionnelle.
    • Il faut couper selon la moyenne & extrême raison. (Euclide, les éléments, Livre VI, proposition 30)

traductions
nom

SingulierPluriel
extrêmeextrêmes

extrême \ɛks.tʁɛm\ masculin

  1. Ce qui est opposé, contraire.
    • Le froid et le chaud sont les deux extrêmes.
    • Si l'on suit les magazines de mode, la garde-robe de la fashion victim devrait changer toutes les semaines en passant d'un extrême à un autre, du rose au bleu canard qui seront complètement démodés dans un mois. (Bénédicte Régimont, La very stylish girl, Éditions Open Way, 2005)
    • (Figuré) La prodigalité et l’avarice sont les deux extrêmes.
  2. (politique) Parti situé aux extrémités du spectre politique. (Cf. extrême gauche et extrême droite.)
    • En désespoir de cause, la population se tourne vers les extrêmes.
  3. (Mathématiques) Le premier ou le dernier terme d’une proportion.
    • Dans toute proportion arithmétique, le produit des extrêmes est égal à celui des moyens. (Produit en croix)
  4. (vieilli) (logique) L'un des deux termes du syllogisme, le grand ou le petit, par opposition au moyen.
antonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français