niche
étymologie
(Nom 1) Apparaît avec le sens d' « enfoncement ménagé dans le mur d'une pièce pour y placer une statue ». Soit le déverbal de nicher#fr|nicher, soit emprunté à l’italien nicchia, mais ce mot n’est attesté que depuis le quinzième siècle… Ou alors, il faudrait le faire remonter à nicchio (« coquille ») dont la plus ancienne attestation date du début du quatorzième siècle.
(Nom 2) Autre forme de nique.

nom

SingulierPluriel
nicheniches

niche \niʃ\ féminin

  1. (architecture) Enfoncement pratiqué dans l’épaisseur d’un mur pour y placer une statue un buste, un vase, un poêle, etc.
    • Au-dessus de la niche de la Vierge on remarque trois autres trous carrés profonds, destinés à recevoir des pièces de bois formant une forte saillie. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Dans la pénombre des couchettes où dorment les matelots, on devine une photo de famille et une niche remplie de bondieuseries. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pages 30-31)
  2. Petite cabane en bois, garnie de paille, où couche un chien de garde.
    • À la niche !
    • Les chiens de garde à la niche aboyaient en tirant sur leur chaîne. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
  3. (Par extension) (comm) Segment de marché profitable, ciblant une clientèle particulière ou concernant certains produits ; secteur préservé, souvent protégé ou réservé.
    • Car, avec l’essor du bio, de la vente directe, des produits du terroir ou des potagers, l’agriculture se diversifie… et ses besoins en semences aussi. Dans ces productions de niche, la variété d’élite, prolifique partout (pour peu que les milieux soient homogénéisés à l’aide d’intrants ou d’irrigation), n’est pas la plus adéquate. (Les semences paysannes font leur retour dans les champs)
  4. (Par extension) (Écologie) niche écologique ; position occupée par un organisme, une population ou plus généralement une espèce dans un écosystème.
  5. (Par extension) (Législation) Période de temps durant laquelle les groupes parlementaires minoritaires ou d’opposition fixent l’ordre du jour de la chambre, à la place du gouvernement ou du groupe majoritaire.
    • L’Assemblée terminant ses travaux le 26 février prochain, il ne reste maintenant plus qu’une option pour Luc Belot et Patrice Martin-Lalande : convaincre le groupe PS d’inscrire son texte dans ses toutes dernières niches (du 20 au 26 février). Or « c’est déjà complètement plein », nous confie le collaborateur d’un député socialiste. (Xavier Berne, Nouveau revers pour la proposition de loi sur les consultations en ligne de citoyens, NEXT INpact, 2017)
  6. (biologie) (biochimie) niche cellulaire#fr|Niche cellulaire.

traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
nicheniches

niche \niʃ\ féminin

  1. (vieux) Petite farce ou tour visant à taquiner ou blaguer quelqu’un.
    • Nous lui jouerons tant de pièces, nous lui ferons tant de niches sur niches, que nous renverrons à Limoges M. de Pourceaugnac. (Molière, Monsieur de Pourceaugnac , I, 3. 1669)
    • Mon héros passe sa vie à m'accabler de bontés et de niches. (Voltaire, Lettre à Richelieu, 4 févr. 1771)
    • Après avoir fait gambades sur gambades, exécuté des voltiges hardies autour de sœur Rose très émue, fait niches sur niches et mille agaceries aux militaires qui jouaient à la drogue et dont les pinces en bois posées sur le nez des perdants me faisaient toujours rire, j'étais, on le pense, très animé, très emporté ; […]. (P.-J. Stahl, Les quatre peurs de notre général : Souvenirs d’enfance et de jeunesse, Paris : Bibliothèque d’Éducation et de Récréation (éd. J. Hetzel & Cie), s. d. (vers 1881), page 11)
    • Le père et la mère jouent comme des écervelé, ils se font des niches d’amoureux, ils se courent après, ils se tiraillent. (Léon Frapié, Le tyran, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 128)
    • Il éclate de rire en pensant à la niche qu'il va jouer au courrier officiel en arrivant avant lui à Washington et en apportant lui-même la grande nouvelle ! (Blaise Cendrars, L'or, 1960, Folio, p. 143.)
forme fléchie

niche \niʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de nicher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de nicher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de nicher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de nicher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de nicher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français