gomme
étymologie
Du latin cummis ou gummis (« gomme végétale »), venant du grec ancien κόμμι kómmi lui-même emprunté à l’Egyptien ancien N29-W19-M17-M17*X1-N33:Z2 ḳmj.t désignant le produit de l’acanthe.

nom

SingulierPluriel
gommegommes

gomme \ɡɔm\ féminin singulier

  1. Sève visqueuse de certains arbres pouvant avoir des usages divers (par exemple épaississant en confiserie).
    • Le Sénégal peut fournir , année commune , cinquante captifs, quatre mille cuirs, douze cens quintaux de gomme , & vingt quintaux de morfil. (Jacques Savary des Bruslons & ‎Philemon-Louis Savary, Dictionnaire universel du commerce, t.1 (A-B), Jacques Estienne, 1748, page 373)
    • Quand on emploie l’albumine comme moyen d’émulsionner, on a recours au blanc d’œuf, et plus souvent encore au jaune d’œuf; ces corps sont même préférables à la gomme, quand il s'agit de diviser une huile épaisse et visqueuse comme celle des ricins ; […]. (Eugène Soubeiran, Nouveau traité de pharmacie théorique et pratique, page 60, 1837)
    • Il faut débarrasser le coton des produits ligneux, pectiques, mucilagineux ainsi que des gommes, résines et cires qu’il peut renfermer …. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’encens, qui était une gomme résineuse, était exclusivement réservé aux cérémonies religieuses. (Marcel Hégelbacher ; La Parfumerie et la Savonnerie., 1924)
  2. Bloc de caoutchouc ou de matière synthétique qui sert à effacer.
    • Il y a deux sortes de gomme, la gomme encre, la gomme crayon. Un autre accessoire que tout écolier désire posséder, c'est un «affile-crayons», autrement dit un taille-crayon. (René de Chantal, Chroniques de français, Éditions de l'Université d'Ottawa, 1961, p. 100)
    • J'ai pris mes livres à colorier, mes livres à raconter, mes feuilles à dessiner, tous mes crayons, toutes mes gommes, tous mes taille-crayons, tous mes marqueurs. (Jacques Henrard, Cinq ans et des cadeaux, Éditions L’Age d’Homme, 1993, p. 53)
  3. (Canada) (confiseries) Gomme à mâcher, chewing-gum.
  4. Matière adhésive se trouvant au dos des timbres ou des enveloppes et qui permet de les coller, le plus souvent après l’avoir humectée.
  5. Maladie de certaines plantes, notamment les arbres fruitiers, qui se traduit par une ulcération de l’écorce.
  6. (Médecine) (chirurgie) Tumeur qui vient aux os et au périoste.
  7. (sport) Pneumatique.
  8. (argot) (vieux) Le monde des gommeux, des muscadins, des dandys ; leur société.
    • En voilà un dont la trop courte fréquentation n'a pas augmenté mon goût pour la gomme parisienne ! (Léon de Tinseau, Du Havre à Marseille par l'Amérique et le Japon, 1891.)
synonymes
Pâte à mâcher (3)

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

gomme \ɡɔm\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de gommer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de gommer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de gommer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de gommer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de gommer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français