murmure
étymologie
Déverbal de fr, voir murmur en latin.

nom

SingulierPluriel
murmuremurmures

murmure \myʁ.myʁ\ masculin

  1. Bruit de voix sourd et confus.
    • Et je n’entendis plus qu’un murmure confus, semblable au murmure de la marée montante, ou au rugissement sauvage qui s’élève dans le bestiaire quand on vient d’ouvrir l’arène. (Charles Nodier, L’Apocalypse du Solitaire, dans le Bulletin du bibliophile, Paris : chez J. Techener, 1844, p. 1205)
    • Le sang coule à flots. Le gémissement des blessés, le murmure étouffé de ceux qui s’efforcent de se dégager de cette mêlée de mort et de mourants, navrent le cœur du soldat, auteur innocent de ce massacre. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Brrr ! fit Bert, en se cramponnant à la balustrade, et quelques soldats auprès de lui firent entendre un murmure d’horreur. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 204 de l’éd. de 1921)
  2. (surtout au pluriel) Bruit et les plaintes que font des personnes mécontentes.
    • Le nouvel impôt a excité de grands murmures.
    • Des murmures se sont élevés contre cette mesure.
    • Un début d’émeute se produit le mardi 18 mai, lorsque François Renard, marchand et notable du conseil général de la commune, refuse de vendre du blé à des habitants de Bruyères ; des murmures se développent et « sa personne et ses biens sont exposés à l’animosité du peuple » […]. (Jean-Paul Rothiot, Bruyères et son district pendant la Révolution, Journées d’études vosgiennes, 2005)
  3. Plainte sourde d’une seule personne.
    • Il apprit le coup qui le frappait sans se permettre le moindre murmure.
  4. (Figuré) (soutenu) (vieilli) Mouvement secret de l’âme.
    • Il eut bien de la peine à étouffer les murmures de son cœur.
    • La voix de la raison étouffa en lui les murmures de l’amour.
    • Les murmures du sang, les murmures de la vanité.
  5. Bruissement léger que font les eaux en coulant, ou le vent quand il agite doucement les feuilles des arbres, etc.
    • Le murmure de la brise, des eaux, des fontaines, des forêts.
  6. (Médecine) Bruit léger que l’on entend en auscultant, lorsque les poumons sont sains.
    • Murmure respiratoire.
  7. (ornithologie) Regroupement important d’oiseaux en vol, nuage d’oiseaux.
synonymes
traductions
traductions
forme fléchie

murmure \myʁ.myʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de murmurer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de murmurer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de murmurer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de murmurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de murmurer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français