rampe
étymologie
De ramper.

nom

SingulierPluriel
ramperampes

rampe \ʁɑ̃p\ féminin

  1. (architecture) Plan incliné sur lequel est établi un escalier.
    • Les marches de cette rampe sont trop hautes.
  2. (architecture) Plan incliné par lequel on monte ou l’on descend, et qui tient lieu d’escalier.
    • Si nous portons la largeur de base du talus contre la pyramide à 100 mètres, le cubage de la rampe atteint 717.000 m3, et si dans ce dernier cas nous réduisons l'inclinaison de la rampe à 15°, le cubage dépasserait légèrement un million de mètres cubes. (Jean-Philippe Lauer, Observations sur les pyramides, n° 30 de la Bibliothèque d'étude, Imprimerie de l'Institut français d'archéologie orientale, 1960, page 58)
    • On descendait dans ce parterre par une rampe douce. — Les voitures montent facilement cette rampe.
  3. Pente d’une colline, d’une route, d’une voie ferrée.
    • Au XIIIe siècle, la montagne Noire et les rampes des Pyrénées étaient couvertes de forêts ; […]. (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Dans sa charrette anglaise, qu’elle conduisait elle-même, Miss Bell avait amené de la gare de Florence, par les rampes de la colline, la comtesse Martin-Bellème et madame Marmet à sa maison de Fiesole qui, rose et couronnée d’un bandeau de balustres, regardait la ville incomparable. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 117)
    • Cette colline vous mène par une rampe douce à un plateau d’où la vue s’étend au loin.
  4. (architecture) Balustrade de fer, de pierre ou de bois qu’on pose le long d’un escalier pour empêcher de tomber, pour servir d’appui à ceux qui montent ou qui descendent.
    • La rampe de l'escalier était une rampe à balustres. Il se glissa le long de cette rampe et descendit lentement vers le premier étage. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n'arrive jamais, 1955)
    • En un tour de main, j’insérai une K7 vierge dans la caméra, attrapai mon voile noir et dévalai l’escalier, me retenant à la rampe tant mes jambes mollissaient. (Anne-Isabelle Tollet, La mort n’est pas une solution: Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème, Éditions du Rocher, 2015)
  5. (Théâtre) Rebord qui limite le devant de la scène.
    • Les personnes de quarante à cinquante ans peuvent se rappeler d’avoir vu la rampe des théâtres illuminée par des biscuits , et les coulisses éclairées avec des chandelles.Théâtre », dans le Dictionnaire chronologique et raisonné des découvertes, inventions, etc., en France, dans les sciences, la littérature, les arts, l’agriculture, le commerce et l’industrie de 1789 à la fin de 1820, Paris : chez Louis Colas, 1824, vol. 15, page 665)
  6. (Par extension) Rangée de lumières qui est placée le long de ce rebord.
    • [...] belle comme le jour aux feux de la rampe qui l’éclairait d’en bas, pâle comme la nuit quand la rampe baissée la laissait éclairée d’en haut sous les rayons du lustre... (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • A plat ventre, près de la rampe, l’électricien vérifiait les ampoules sans s’occuper de la vedette. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  7. (Par extension) Ensemble de feux spéciaux d’avertissement équipant un véhicule.
    • La rampe spéciale de signalisation, l’avertisseur ou le sous-ensemble sont montés à l’aide des supports prévus par le fabricant de telle sorte que les vibrations et les réflexions sur les parois du dispositif soient sans influence sur les résultats de mesure. (Arrêté du 27 août 2015 modifiant l’arrêté du 3 novembre 1987 portant approbation du cahier des charges relatif à l’homologation des rampes spéciales de signalisation et des signaux sonores des véhicules prioritaires, Journal officiel n°0203 du 3 septembre 2015)
synonymes
Plan incliné :
Barre facilitant la montée d'un escalier :

traductions
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

rampe \ʁɑ̃p\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de ramper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de ramper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de ramper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de ramper.
    • Rends—lui la figure qu’il aime; que, dans le sable, il rampe devant moi sur le ventre, et que je le foule aux pieds, le maudit ! (Goethe, Le Faust, traduction de Gérard de Nerval)
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ramper.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français