découper
étymologie
 Composé de dé- et de couper.

verbe

découper \de.ku.pe\ transitif conjugaison

  1. Couper par morceaux une pièce de viande ou détacher un à un les membres d’une pièce de volaille, de gibier.
    • Découper un gigot, un poulet, un perdreau. (Absolument) Une maîtresse de maison doit savoir découper.
  2. (analogie) Couper avec régularité quelque chose.
    • Les betteraves, après avoir été lavées, sont découpées en cossettes très minces par un coupe-racines. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 144)
    • Quant aux « mises », ce sont de grandes caisses qui donnent au savon la forme d'un bloc ; au moyen d'un fil, on découpe ce bloc en tables, puis ces tables sont elles-mêmes découpées en « pains » ou morceaux. (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, page 167)
    • Les travailleurs chargés de l'oxycoupage et leurs aides découpent jour et nuit des plaques d'acier sans masques, vêtements, gants ou chaussures de protection. (Paul Bailey, L'impact dans le domaine social et du travail de la mondialisation dans le secteur de la fabrication du matériel de transport, Genève, Bureau International du Travail, 2000, page 154)
    • Il ignore, en autres, les fourmis champignonnistes qu'on appelait alors Coupeuses de feuilles, parce qu'on croyait qu'elles se bornaient à les découper pour en tapisser leurs galeries. (Maurice Maeterlinck, La Vie des Fourmis, Paris : Bibliothèque Charpentier - Fasquelle Éditeurs, 1930, p.19)
  3. Couper du carton, du bois, du papier, de manière que ce qui en reste ait la figure de quelque objet, une forme déterminée.
    • Découper des cartes à jouer, du parchemin. Découper une figure, un arbre, une maison avec des ciseaux. Par extension,
    • (Par extension) Découper en festons. On découpe à l’emporte- pièce des fleurs artificielles. (Absolument) Il découpe avec beaucoup de goût, d’habileté.
  4. Détacher, en coupant tout autour, les figures ou autres objets qui sont représentés sur une toile, sur du papier, etc.
    • Découper une image, une estampe avec un canif. Découper des figures, des fleurs, pour les appliquer sur un autre fond.
  5. (Figuré) (Peinture & Photographie) Se détacher avec beaucoup de netteté.
    • Sur le fond de neige, se découpaient leurs deux silhouettes clopineuses de convicts en goguette. (Denis Lalanne, La Girouette en deuil, page 71, La Table ronde, 1968)
  6. (Figuré) (Cinéma) Procéder au découpage des séquences d'un film.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français