fanal
étymologie
Du grec ancien φανός.

nom


fanal \fa.nal\ masculin

  1. Grosse lanterne.
    • J’imaginai de sortir, j’allumai ma lanterne. (On conduit en prison, à Stamboul, les promeneurs sans fanal.) (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Vers une heure du matin, je remarque que mon feu rouge de babord est éteint. Je descends le fanal dans le poste pour le rallumer. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (marine) Feu qu’on allume durant la nuit sur des tours, à l’entrée des ports et le long des plages maritimes, pour indiquer aux bâtiments la route qu’ils doivent tenir.
    • Déjà les flammes gigantesques avaient surmonté tous les obstacles et s’élevaient dans le crépuscule, semblables à un fanal immense qui éclairait au loin le pays environnant. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] non contens de piller les navires que le hasard ou la tempête jetait sur les écueils de leurs îles, ils allumaient des fanaux sur les points les plus dangereux, afin d’entraîner à une perte certaine les navigateurs trop confiants. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
  3. (Héraldique) Meuble représentant dans les armoiries un falot monté sur un échaffaudage. La corbeille du falot est rarement présente. Comme le falot, il est dit allumé quand la flamme est d’un autre émail. À rapprocher de falot, flambeau, lampe, lampe de mineur et torche.
    • D’argent, au mont de sinople de trois coupeaux, surmonté d’un fanal de sable allumé de gueules ; au chef denché de trois pièces d’azur, qui est de la paroisse de Mattmar du Jämtland en Suède voir illustration « armoiries avec un fanal »
  4. (marine) Phare à éclipse.
    • Une pareille alternative ressemblait assez aux feux à éclipse des fanaux tournants, et j’attendais incessamment je ne sais quel réveil en moi, comme j’aurais attendu le retour du signal. (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 70)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français