frais
étymologie
(Adjectif, Adverbe, Nom 1) frk frisk (« récent », « vif », « dispos », « non altéré »), ce sens initial, largement recouvert aujourd’hui par celui de « un peu froid et humide » se retrouve encore dans « frais et dispos », « nouvelles fraîches », etc.
(Nom 2) De frait en ancien français , du bas latin fredum (« amende payée par celui qui s’était rendu coupable de troubles de la paix publique ») sans doute lié au germanique frida (« paix », Frieden en allemand) avec un lien sémantique similaire à celui qu’il existe entre « payer » et « paix ».

adjectif

(orthographe traditionnelle)

SingulierPluriel
Masculinfrais
\fʁɛ\
frais
\fʁɛ\
Fémininfraîche
\fʁɛʃ\
fraîches
\fʁɛʃ\

(orthographe rectifiée de 1990)
SingulierPluriel
Masculinfrais
\fʁɛ\
frais
\fʁɛ\
Fémininfraiche
\fʁɛʃ\
fraiches
\fʁɛʃ\

frais \fʁɛ\

  1. Indique un état de fraîcheur, de bonne conservation.
    • La production mondiale actuelle est d'environ 13,5 millions de tonnes de pois secs et 4,8 millions de tonnes de pois frais. (C.L.M. Bentvelsen, Réponse des rendements à l’eau, page 138, 1980)
  2. Récent, qui vient d’arriver.
    • J’aime écouter les nouvelles fraîches du matin.
    • (familier) Nous voilà frais !
  3. De température assez basse.
    • Les ruines […] sont enfouies dans un bocage de figuiers, d’oliviers et de grenadiers, à l’ombre desquels jaillissent de nombreuses sources fraîches et limpides. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 125)
    • Aujourd’hui je me suis promenée à la fraîche.
    • Nos hôtes nous avaient fait un frais accueil.
  4. (marine) Qualifie un vent relativement fort et froid, favorable à la navigation.
    • La brise devenait plus fraîche et je dus me rendre à l’extrémité du baupré pour carguer mon clin-foc. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  5. Qui a gardé l'éclat de la jeunesse.
    • On ne pouvait voir de fille plus fraîche, plus riante ; elle était blonde, avec de beaux yeux bleus, des joues roses et des dents blanches comme du lait ; elle approchait de ses dix-huit ans ; […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Assis à côté de la blonde nièce du curé, fraîche comme une gerbe de lilas, il faisait claquer son fouet en clignant de l'oeil. (Rodolphe Girard, Marie Calumet, Montréal, 1904, chapitre IX)
  6. (familier) Cool
    • C'est trop frais !
  7. (populaire) Beau, belle
    • Hier j'ai croisé une meuf trop fraîche… j’en ai encore des frissons !
antonymes

Bon état :


traductions
traductions
traductions
adverbe

(orthographe rectifiée de 1990)

SingulierPluriel
Masculinfrais
\fʁɛ\
frais
\fʁɛ\
Fémininfraiche
\fʁɛʃ\
fraiches
\fʁɛʃ\

frais \fʁɛ\

  1. À la température assez basse.
    • Depuis quelques jours, le temps s'est enfin remis au beau. Il fait encore assez frais, la nuit, et le thermomètre est descendu plusieurs fois à zéro. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 110)
  2. Nouvellement. Note: Utilisé avec un participe passé. On peut exceptionnellement trouver cet adverbe accordé en genre et en nombre avec le sujet, selon les flexions de l’adjectif.
    • ''En cueillant les lis frais éclos,/>Ma muse, à ces heures champêtres […] (François Coppée, Discours de réception à l’Académie française de François Coppée'', 1884)

    • Une feuille humoristique de Berlin raconte qu’un étranger, frais débarqué dans cette ville, se plaignait de n’y point trouver de décrotteurs ; rien d’étonnant, lui fut-il répondu, ils sont tous kreisdirector (sous-préfets) en Alsace-Lorraine. (Jean Heimveh, Question d’Alsace, 1889)
    • Cuvier conduisit dans un jardin une dame chétive et pâle corsetée furieusement : il lui montra une fleur fraîche éclose, brillante en couleurs […] (Gabriel-Virgile-Joseph Baus, Étude sur le corset, Chapitre V, 1910)
  3. (marine) Relativement à un vent fort et froid, mais favorable à la navigation.
    • […], et dans la mer des Antilles je faisais une bonne moyenne de marche poussé par les alizés qui soufflaient frais et réguliers du Nord-Est [sic]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)/>Selon l’usage, l’auteur aurait dû écrire […] et réguliers du nord-est.

synonymes
nom

frais \fʁɛ\ masculin invariable

  1. Air frais.
    • Bien que la chaleur fût dans la plaine de trente à trente-cinq degrés, il faisait sur ces hauteurs un frais que le coucher du soleil devait nécessairement changer en froid piquant. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

nom

frais \fʁɛ\ masculin au pluriel uniquement

  1. (Économie) Coût, déboursement, charge devant être payée.
    • La dépense moyenne par hectare pour me défendre contre l’oïdium et le mildew atteignit 106 fr., tandis que dans les années ordinaires, je puis me contenter de cinq traitements mixtes, dont les frais peuvent être réduits à 60 fr. (Paul Coste-Floret, Les travaux du vignoble : plantations, cultures, engrais, défense contre les insectes et les maladies de la vigne, Montpellier: chez Camille Coulet & Paris : chez Masson & Cie, 1898)
    • Frais de premier établissement. Frais d’impression.
    • Aucuns frais de tenue de compte.
    • Il appartenait à cette catégorie de gens très riches qui sont invités à longueur d'année par les maharadjahs, tandis que les gens sans moyens se ruinent en frais de séjour. (Pierre Daninos, Explorateurs, in Daninoscope, 1963)
  2. (droit) Dépens occasionnés par une affaire de justice.
    • Cette procédure a pour but d’abréger les délais et de diminuer les frais dans les causes entre locateurs et locataires. Elle n'exclue pas la procédure ordinaire; mais on comprend qu'elle lui est de beaucoup préférable pour ces nombreux litiges dont la nature même exige une instruction rapide et une prompte solution. (Léon Lorrain, Précis de la procédure sommaire spéciale dans les causes entre locateurs et locataires suivi de formules d'actions, Montréal : chez A. Periard, 1884, page 2)
    • Les frais rabattus et déduits.
    • À ses frais et dépens.
    • Condamner aux frais.

traductions
nom

frais \fʁɛ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Canada) (familier) Prétentieux, fanfaron.
    • Arrête de faire ton frais !
forme fléchie

SingulierPluriel
fraifrais

frais \fʁɛ\ masculin

  1. Pluriel de frai#fr|frai.

Frais
nom propre

Frais

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Territoire de Belfort.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français