regarder
étymologie
Du moyen français regarder, reguarder, de l’ancien français regarder, reguarder,  composé de re- et de garder.

verbe

regarder \ʁə.ɡaʁ.de\ transitif direct et indirect, intransitif, conjugaison (pronominal : se regarder)

  1. Porter ses regards sur quelque chose ou quelqu’un.
    • […] le chat gris, un peu sauvage, nous regardait de loin, à travers la balustrade de l’escalier au fond, sans oser descendre. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Bien des fois la nuit, de cette fenêtre tapissée de lierre, j’ai regardé avant de m’endormir le grand Orion inclinant vers l’ouest. (J. Milsand, La Poésie anglaise depuis Byron, dans la Revue des deux mondes, vol. 3, 1869, page 338)
    • De la petite chambre où j’étais enfermé avec ma bonne, le front contre la vitre, à travers les persiennes fermées, je regardais des pauvresses s’accroupir sur la pelouse, un cierge à la main, et marmotter des oraisons. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Quand nous traversâmes la salle, Saint-Jérome me tenant le bras, Catherine, Lioubotchka et Volodia me regardèrent exactement du même air dont nous regardions la chaîne des forçats, qui passait tous les lundis sous nos fenêtres. (Léon Tolstoï, Souvenirs, 1851-1857, traduction d’Ardève Barine, éd. 1922)
    • Ils avaient terminé leur repas et sirotaient un café-filtre, en regardant de loin le mouvement de la rue. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • ''« REGARDER, c’est diriger ses yeux dans une certaine direction et accommoder. VOIR, c’est simplement recueillir sur sa rétine les images des objets qu’on regarde », expliquais-je à mes élèves./>Bien entendu la 5 345 ne se doutait pas que l’action de REGARDER pouvait se diviser en examiner, inspecter, fixer… Ni que celle de VOIR pouvait se nuancer en entrevoir, percevoir, apercevoir… Elle ignorait la richesse infinie de l’expression du regard : contempler, dévisager, lorgner (Paul Guth, Le mariage du Naïf'', 1957, réédition Le Livre de Poche, page 114)

    • Des play-boys à la barbe de quatre jours regardent si on les regarde, et nous les regardons regarder si on les regarde, et ils nous regardent les regarder regarder si on les regarde et c’est un ballet sans fin qui rappelle le « palais des glaces », une vieille attraction de fête foraine, sorte de labyrinthe de miroirs où l’on se cogne contre son propre reflet. (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 189)
    • Ça me fait penser à allumer la téloche pour regarder les infos de 9 h. J'attrape la télécommande et je mets la dix. (Boris Tzaprenko, Noti Flap, vol. 2 : Tribulations détectivesques méziguifères, (autoédition), 2013, page 96)
  2. (Figuré) Être vis-à-vis ; être tourné vers, s'ouvrir vers, en parlant des choses.
    • Dès huit heures moins le quart, Joseph se trouva le premier dans une grande salle dont les fenêtres ouvertes regardaient vers la campagne. (Julien Green, « Moïra », 1950, réédition Le Livre de Poche, page 43)
    • Cette maison regarde l’orient.
    • Le côté du palais qui regarde la rivière.
    • L’aiguille aimantée regarde toujours le nord.
  3. (Figuré) Considérer ; examiner avec attention.
    • Toute la rue, pour peu qu’on regardât au-dessus des boutiques, conservait son aspect ancien. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Tant qu’on n’enseignera pas une arachnologie dans les écoles, tant que les araignées ne seront pas regardées dans chaque maison comme des animaux sacrés, et conservées avec le même respect que les hirondelles et les cigognes, l’agriculture n’atteindra jamais à un haut degré de perfection. (Heinrich Zschokke‎, Le Fugitif du Jura, ou le Grison : simple épisode des troubles de la Suisse en 1799, t. 2, traduit de l’allemand par Adolphe Loève-Veimars, Charles Gosselin, Paris, 1829, page 103)
    • Le type assis à la table tenait un Rubik's Cube ; il ne le manipulait pas, il le regardait en faisant la gueule. (Lawrence Block, Entre deux verres, traduit de l'anglais par Étienne Menanteau, Calmann-Lévy, 2011)
  4. (Avec la préposition comme) Estimer ; juger ; réputer.
    • À peu près en même temps que Bonnet faisait ses curieuses observations, les naturalistes découvraient d’autres phénomènes bien autrement inconciliables avec les idées qu’on regardait alors comme les fondemens de la science. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, t. 3, 1856, pages 496–519)
    • Ceux-ci, d’ailleurs, un peu hautains et dédaigneux, affectaient souvent de regarder comme indignes d’eux les amusements habituels des gosses. (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • C'est là que, soudain, un lundi matin, mon attachée de presse a cessé de me regarder comme un invendu promis au pilonnage. (Didier Van Cauwelaert, Le Principe de Pauline, Éditions Albin Michel, 2014)
    • Un message électronique à caractère impératif adressé par un directeur général d’administration centrale aux directeurs généraux des agences régionales de santé a été regardé comme ayant la nature d’une circulaire (CE, 3 février 2016, Conseil national de l’ordre des infirmiers, n°381203). (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État (France), Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8)
  5. (personnification) Concerner. (en parlant des choses)
    • Le génie, c’est Dieu qui le donne ; mais le talent nous regarde. (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Louise Colet, 23 février 1853)
    • Faites tout ce qu’il vous plaira, cela ne me regarde point.
    • C’est vous que cela regarde.
    • Pour ce qui regarde cette affaire.
    • Cette question regarde la médecine.
  6. (Avec la préposition à) Prendre garde, faire attention à quelque chose.
    • Regardez bien à ce que vous allez dire, regardez-y bien.
    • Ni l’un ni l’autre ne regardaient au prix ; l’un prêt à accepter ce qu’on lui offrait, l’autre prêt à donner ce qui lui serait demandé. Jamais marché ne fut plus facile à conclure. (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, ch. 11, 1867)
  7. (pronominal) S’observer mutuellement.
    • Nous nous regardons dans les yeux, férocement, ainsi que deux complices prêts à se déchirer et à s’entr’égorger sur leur butin. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 198)
    • Se regarder l’un l’autre.
    • Ils se sont regardés sans se rien dire.
  8. (pronominal) Se mirer.
    • Cette femme passe les jours entiers à se regarder.
synonymes
traductions
  • allemand : schauen (sich in die Augen ~)
  • anglais : look at
  • espagnol : mirar
  • italien : guardare
  • portugais : mirar
  • russe : смотреть, посмотреть, глядеть

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français