brosse
étymologie
(XIIe siècle) De l’ancien français broisse « taillis, broussaille, menu bois, broutille », dont le sens s’est conservé dans le verbe brosser, en langage de chasse : « courir à travers des bois épais ». On peut le rapprocher de l’occitan brusc. Il s’agit d’un emprunt au francique, à comparer avec le vieux haut allemand brusc « bourgeon, pousse d’arbre », norvégien brusk « arbuste, broussaille ».

nom

SingulierPluriel
brossebrosses

brosse \bʁɔs\ féminin

  1. Ustensile servant à nettoyer les vêtements, les meubles, etc., et fait ordinairement d’un assemblage de poils de cochon ou de sanglier, quelquefois de crins de cheval, de brins menus de bruyère ou de chiendent, etc.
    • Frotter vingt ou trente fois un soulier avec une brosse, que peut-il y avoir de plus stupide ? (Pierre Kropotkine,, La Conquête du pain : Le travail agréable)
    • Il prit un seau d’eau, une brosse et se mit à laver vigoureusement le bonhomme de bois […] (Guy de Maupassant, Contes de la bécasse : Un Normand)
    • En fermant les yeux, Jeanne revoit cette boutique minuscule où s'entassent les jarres d’huile et les sacs de farine, où pendent, au plafond, des balais et des brosses, des salamis et des cordes à sauter. (Jean-Michel Olivier, Notre Dame du Fort-Barreau : récit, éditions L'Âge d'Homme, 2008, page 30)
    1. (En particulier) (apiculture) Outil destiné à chasser les abeilles d’une surface.
  2. (peinture) Large pinceau dont se servent les peintres en bâtiment.
  3. (peinture) Type de pinceau d’artistes à poils durs et fermes (soies de porc) pour une utilisation avec des peintures en pâtes (huile, acrylique), par opposition au pinceau à poils fins et souples (martre, petit gris) pour les peintures plus liquides et les médiums aqueux (aquarelle, gouache).
    • Elle sonna et dit au domestique d’apporter un chevalet, des couleurs et des brosses. (Théophile Gautier, La Toison d'or - Chapitre VI)
    • L’exécution de ce tableau est d’une belle brosse, (Figuré) il est habilement peint.
    • Tableau fait à la grosse brosse, (Figuré) tableau grossièrement peint.
  4. (analogie) (zoologie) Touffes de poils qu’ont les jambes de devant des cerfs, des antilopes et aussi de celles que présente le tarse de certains insectes et notamment des abeilles.
    • Rentrer chez soi, du fond de l’horizon, c’est merveilleux ; y rentrer la brosse à pollen bien garnie, c’est sublime d’économie. (Jean-Henri, Souvenirs entomologiques - Série 1 - Chap. 21)
    • Prendre une brosse, virer une brosse, se saouler.
  5. (coiffure) Touffe de poils, de soies ou de cheveux.
    • Cheveux en brosse; barbe en brosse, cheveux et barbe qui poussent droits et raides.
    • Couper, tailler les cheveux en brosse. Porter les cheveux en brosse.
    1. (apiculture) Garniture de soies recouvrant la face interne du premier article des tarses postérieurs servant à recueillir le pollen.
    2. (zoologie) Touffe de poils sur les jambes de derrière des cervidés.
  6. (sylviculture) Haie bordant un bois pour le protéger des vents, des animaux ; broussaille, terre inculte.
    • En plaine lorraine, on a l’impression de voir du frêne partout ! Dès que survient une ouverture dans un peuplement, qu’elle soit naturelle ou non, émerge une brosse de semis de frêne, suivie de jeunes tiges à l’allure conquérante. (Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) Grand Est, Les milieux forestiers de la Plaine lorraine, juin 2016)
  7. (Québec) (familier) Soûlerie.
    • Je n’avais pas eu l’air de ça depuis mes premières brosses, à seize ans […] (Michel Tremblay, Le cœur éclaté, 1993, éd. Leméac)

traductions
forme fléchie

brosse \bʁɔs\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe brosser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe brosser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe brosser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe brosser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe brosser.

Brosse
nom de famille

Brosse

  1. Nom de famille.
    • Claudius Brosse, haut fonctionnaire français, préfet de région (1931-2011)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français