latin
étymologie
(Adjectif) Du latin Latinus.
(Nom commun) Du latin Latinum.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinlatinlatins
Fémininlatinelatines

latin \la.tɛ̃\

  1. (histoire) Qui est originaire ou se rapporte aux Latins, les habitants du Latium.
    • La mythologie latine.
  2. (Par extension) Romain, relatif à l’empire romain.
    • Le droit latin.
    • Empire latin d’Orient.
  3. (linguistique) Relatif au latin#fr#Nom Commun|latin, la langue.
    • La littérature française du moyen-âge n'a guère que des antécédens latins. Les poésies celtique et germanique n’y ont laissé que de rares et douteux vestiges ; la culture antérieure est purement latine. C’est du sein de cette culture latine que le moyen-âge français est sorti, comme la langue française elle-même a émané de la langue latine. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • L’homme ne doit savoir littérairement que deux langues, le latin et la sienne ; mais il doit comprendre toutes celles dont il a besoin pour ses affaires ou son instruction. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, pages 166-167.)
    • « Votre castillan et notre français, et l’italien encore ne sont que des dialectes issus du latin parlé », poursuivit Joanny, récitant malgré lui sa grammaire ; « ce sont des langues vulgaires, d'anciens patois de paysans. Un temps viendra, vous dis-je, où de nouveau on enseignera le latin dans toutes les écoles de l'Empire, le latin classique, et où tous les vulgaires seront oubliés. (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, pages 143-144)
    • Toute la nuit, il avait rêvé qu’il récitait un discours latin en présence de l’Archevêque, et il lui avait semblé prononcer, ore rotundo, un nombre infini de belles terminaisons et de nobles désinences : abunt, arentur, ibus, arum (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 210)
    • Les plus énormes bêtises qui sortaient de la bouche de Johnson prenaient en effet je ne sais quel accent de véracité qui tenait sans doute au style de l’orateur, à la parfaite symétrie de ses phrases et à son redoutable arsenal de mots savants à désinences latines. (Julien Green, Samuel Johnson, dans Suite anglaise, 1972, Le Livre de Poche, page 12)
    1. Qui s’exprime dans cette langue.
      • Les auteurs latins.
      • – Je prenais sur mes nuits pour parfaire ma connaissance des maîtres latins. Car je les préfère aux Grecs. Ceux-ci sont plus élégants, peut-être. Mais les autres sont plus vigoureux, et ont davantage le sens du droit. (Pierre Benoit, Le lac salé, 1921, rééd. Le Livre de Poche, page 203)
  4. (religion) Relatif à l’Église catholique romaine.
    • L’église latine ; de rite latin.
  5. Qui a certaines caractéristiques des habitants du Latium, des anciens Romains et, par extension, des peuples qu’ils ont longtemps et durablement colonisés et influencés.
    • Il releva ses cheveux. Sa beauté était célèbre à Tolède : nez aquilin, yeux très grands, le masque conventionnel de beauté latine. (André Malraux, L’Espoir, 1937, p. 622)
    1. Qui a pour origine la langue latine, qui à l’origine parlait le latin.
      • Les peuples latins.
    2. (En particulier) Espagnol, portugais et italien par opposition à anglo-saxon.
traductions
nom

latin \la.tɛ̃\ masculin au singulier uniquement

  1. Langue indo-européenne dont sont originaires les langues romanes.
    • Le bruit courut que les trois frères avaient été empoisonnés, et le public n’eut pas besoin de savoir le latin pour cherchez à découvrir le coupable pas l’application du vieil axiome « is fecit cui prodest ». (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 121)
    • La mauvaise foi des « curés » était d'ailleurs prouvée par l'usage du latin, langue mystérieuse, et qui avait, pour les fidèles ignorants, la vertu perfide des formules magiques. (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, pages 21-22.)
    • « Et puis, au lycée, dit l’oncle, tu apprendras le latin, et je te promets que ça va te passionner ! Moi, du latin, j’en faisais même pendant les vacances, pour le plaisir ! » (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 94)
    • […] le latin est une langue de la famille indo-européenne appartenant au groupe des langues italiques, qui comporte également quelques langues moins répandues, comme par exemple l’osque ou l’ombrien, qui ont laissé peu de traces, alors que le latin a réussi à se faire une place de choix parmi les langues du monde au cours de sa longue histoire. (Henriette Walter, Minus, lapsus et mordicus : nous parlons tous latin sans le savoir, Robert Laffont, Paris, 2014, p. 129)
    • On s’est plu à qualifier le latin de langue de communication universelle. Or, la multiplicité de ses prononciations et la vanité des efforts pour établir une prononciation unique invitent, pour l’époque moderne, à tenir des propos plus nuancés et, dans le temps, à mesurer, à partir d’un exemple précis – celui de la prononciation –, l’écart entre les discours élaborés sur le latin et la réalité des faits. (Françoise Waquet, [//www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_1123-9891_1996_num_108_1_4433 Parler latin dans l’Europe moderne. L’épreuve de la prononciation], 1996, p. 279)
  2. Alphabet utilisé par ces langues.
synonymes traductions
Latin
étymologie
Du latin Latinus.

nom

SingulierPluriel
latinlatins

Latin \la.tɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : Latine)

  1. Habitant du Latium.
  2. Habitant d’un pays ou région où les langues sont dérivées du latin : Italie, Espagne, Portugal, France, Roumanie, Suisse (cantons francophones, plus le Tessin italophone) ou Belgique romane.
    • Ils considèrent les Français comme d’aimables Latins qui font de la bonne cuisine et du bon vin et, pour le reste, ne sont pas sérieux. (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 162)
  3. (Par extension) Habitant d’un pays d’Amérique ayant été colonisé par une nation latine européenne.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français