abord
étymologie
Du verbe aborder.

nom

SingulierPluriel
abordabords

abord \a.bɔʁ\ masculin

  1. (vieilli) Action d’arriver au bord, de toucher le rivage.
    • Nous avons tenté l’abord inutilement. - À notre abord dans l’île, nous fûmes attaqués. - L’abord de cette côte est difficile et dangereux.
  2. (Par extension) Accès.
    • On a tenté l’abord de ce pays. - Ce pays est d’un abord difficile.
  3. (Par extension) (Au pluriel) Espace entourant un lieu.
    • […] les champs fraîchement labourés s’étendaient aux deux abords du chemin, pareils à de vastes couches d’ouate grisâtre.(Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1870)
    • Tumultueux concours de monde aux abords de l’embarcadère, gens qui partent et gens qui regardent partir, recrutés parmi la population cosmopolite de Bakou. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Par surcroît, chaque été, des plaines du Bas-Languedoc (Hérault, Aude) montent par les drailles du Larzac et de la Montagne-Noire, vers les montagnes et jusqu’aux abords de l’Aubrac, 200 000 moutons. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  4. (vieilli) Action d’approcher quelqu’un.
    • Craindre l’abord de quelqu’un.
  5. (Par extension) Accueil fait par quelqu’un.
    • Seulement, je me rends compte qu’il n’apparaissait tel que je l’ai retenu que dans l’intimité du foyer, après que le contact avait dissipé les préventions que causaient son aspect et son abord. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.041
Dictionnaire Français