juste
étymologie
Du latin justus.

adjectif

SingulierPluriel
justejustes

juste \ʒyst\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est conforme au droit, à la raison et à la justice.
    • Quand nous disons : « il est juste que le juge punisse cet homme », nous voulons dire qu'il le doit selon la loi instituée. Mais si nous disons : « il doit être puni par le juge », nous disons qu'il a mérité d'être puni. (Jean Jolivet, Abélard, ou, La philosophie dans le langage, Éditions universitaires de Fribourg (Suisse), 1994, page 170)
    • Dans une société civilisée et dans un univers organisé, l'administration de la justice présuppose le prononcé d'une juste sentence après un jugement équitable, […]. (Urantia Foundation, Le Livre d'Urantia, 1996, page 1469)
  2. Qui est fondé ; qui est légitime.
    • Non, non, la constance n'est bonne que pour des ridicules ; toutes les belles ont droit de nous charmer, et l'avantage d'être rencontrée la première ne doit pas dérober aux autres les justes prétentions qu'elles ont toutes sur nos cœurs. (Molière, Dom Juan ou le Festin de pierre, acte I, scène II)
    • De justes motifs d’espérer.
    • De justes craintes. — Une juste colère.
  3. Qui est exact, ou qui s’ajuste bien, qui convient bien, qui est tel qu’il doit être.
    • Adolphe pouvait d'ailleurs passer , au début, pour le modèle des amants, tendre, empressé, inquiet dans la juste mesure ; […]. (Anatole Claveau, La Parisienne, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.83)
    • Cette montre est juste, elle marque exactement l’heure.
    • Pour rendre la veste encore plus juste, elle était serrée à la taille par une large ceinture de cuir, fermée par une boucle de cuivre. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  4. Qui est plus court, plus étroit, etc., qu’il ne faut, qui n’est pas suffisant. Note: Dans ce sens, il se dit surtout des vêtements, et on l’emploie souvent avec les adverbes bien, trop, etc.
    • Ce tailleur m’a fait mon veston bien juste. Voilà des souliers qui me sont trop justes.
    • Ce repas risque d’être un peu juste pour quatre personnes.
  5. Qualifie une arme qui porte droit au but.
    • Ce fusil est très juste.
  6. Qui a le caractère de la justesse et du bon sens.
    • Cette pensée est plus brillante que juste. — Ce raisonnement est fort juste, est on ne peut plus juste.
  7. Qui apprécie bien, qui juge des choses avec exactitude.
    • Avoir l’oreille juste, le coup d’œil juste. — Cet homme a l’esprit juste.
  8. (musique) Qui a le ton correct.
    • Avoir une voix juste.
    • Le do du piano est juste, mais le ré est faux.
  9. Par exclamation.
    • Juste Dieu !
synonymes

Exact :


traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
justejustes

juste \ʒyst\ masculin et féminin identiques

  1. (Au singulier) Ce qui est conforme à la justice, à l'équité.
    • Nous sommes arrivés, de critique en critique, à cette triste conclusion : que le juste et l'injuste, dont nous pensions jadis avoir le discernement, sont termes de convention, vagues, indéter­minables ; […]. (Joseph Proudhon, De la Justice dans la Révolution et dans l’Église, tome I, p.70)
  2. Personne ou chose qui est conforme au droit, à la raison et à la justice.
    • Si, à la place de cette sévérité puissante, calme, modérée qui doit les caractériser, elles mettent la colère et la vengeance ; […], alors elles altèrent dans le cœur des citoyens les idées du juste et de l'injuste, elles font germer au sein de la société des préjugés féroces qui en produisent d'autres à leur tour. (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
  3. (Par extension) Personnes qui jugent ou qui agissent selon l’équité.
  4. (religion) Celui qui observe exactement les devoirs de la religion, qui unit la piété à la vertu.
    • Il y a des justes dont la conscience est si tranquille, qu’on ne peut approcher d’eux sans participer à la paix qui s’exhale, pour ainsi dire, de leur cœur et de leurs discours. (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)
    • À toi seul je puis dire combien de fois, depuis mon arrivée dans ce royaume, j’ai désiré mourir et reposer avec les justes. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L'opposition entre le juste et le pécheur, ou le croyant et l'impie, implique qu'aucune entité incroyante ne saurait être tolérée. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.52)
antonymes
traductions
traductions
traductions
adverbe

juste \ʒyst\

  1. Un peu plus court, plus étroit, etc., qu’il ne faudrait
    • Être chaussé trop juste : Avoir des souliers trop étroits.
  2. Dans la bonne proportion ; exactement ; comme il faut.
    • Et Charles IX se remit à siffler tranquillement et plus juste que jamais son air favori. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre III)
    • Peser, mesurer juste.
    • La clef entre juste.
    • Il a deviné juste.
    • Il raisonne juste.
    • Il tire juste.
    • Frapper juste.
  3. (En particulier) (musique) Avec le ton correct.
    • Chanter juste.
  4. Il a aussi la signification de précisément.
    • Voilà tout juste l’homme qu’il nous faut.
    • Il est arrivé juste à l’heure du dîner.
    • Juste, tout juste.
  5. (anglicisme) Simplement ; seulement ; uniquement.
    • L'un d'eux lui expliqua à mi-voix que la ronde nocturne et la lampe de poche permettaient juste le zieutage des craquettes et des zigounettes de celles et ceux qui sortaient de leurs cases pour pisser la nuit dans la nature. (Jean-Claude Grumberg, Pleurnichard, Éditions du Seuil, 2010)
    • T'es bien obligé de faire des trucs de malade, des trucs de ouf, pour que les autres, ils sachent que tu peux péter les plombs, comme ça, juste pour un regard, un mot, une attitude. (François-Xavier Dillard, Un vrai jeu d'enfant, Éditions Fleuve Noir, 2012, chap. 18)
  6. Vraiment (XXIe siècle, langage parlé).
    • C'est juste magnifique !
    • C'est juste pas possible !
  7. Emploi atténuatif, qui consiste à présenter le contenu de l'énoncé comme n’ayant pas l’importance que l’interlocuteur serait tenté de lui attribuer (en l’absence de juste).
    • Paul est juste un ami !

traductions
  • anglais : correctly, true (comme dans sings true, weighs true, shoots true) (vieilli)

traductions
traductions
  • anglais : exactly, right (comme dans right on time, right there)

traductions
Juste
étymologie
(Nom commun) De l’adjectif juste.
(Prénom) Du latin justus.

nom

SingulierPluriel
justejustes

Juste \ʒyst\ masculin et féminin identiques

  1. (histoire) Personne qui a protégé un ou des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.
    • Les Justes, ce sont ces milliers d'hommes et de femmes non juifs, reconnus par l'institut Yad Vashem de Jérusalem, et qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont sauvé des Juifs de la déportation. En France, 76 000 Juilfs ont été déportés, mais les trois quarts des Juifs de France ont été sauvés. Ils le doivent à ces milliers de Français qui les ont aidés et qui ont incarné le courage, la générosité et la solidarité. (Simone Veil, discours prononcé à l'ONU le 29 janvier 2007, dans Simone Veil, Mes combats, Bayard, 2016, p. 87)

nom de famille

Juste

  1. Nom de famille.
prénom

Juste \ʒyst\ féminin (pour un homme on dit : Just)

  1. Prénom masculin.
    • Pierre. — [...]. Il s'appelle Juste Leblanc.
      François. — Il n'a pas de prénom?
      Pierre. — Juste! C'est le prénom : Juste.
      François. — Juste? C'est pas fréquent comme prénom, je crois que je ne connais personne qui s'appelle...
      Pierre. — Ne perdons pas de temps, monsieur Pignon : Juste Leblanc.
      (Francis Veber, Le Dîner de cons (pièce de théâtre), 1993)
    • Pierre. — [...]. Il s'appelle Juste Leblanc.
      François. — Ah bon, il n'a pas de prénom?
      Pierre. — Je viens de vous le dire : Juste Leblanc... Leblanc c'est son nom, et c'est Juste son prénom... Monsieur Pignon, votre prénom à vous, c'est François, c'est juste?
      François. — Ouais...
      Pierre. — Eh ben lui c'est pareil : c'est Juste... Bon, on a assez perdu de temps comme ça!
      (Francis Veber, Le Dîner de cons (film), 1998)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.056
Dictionnaire Français