positif
étymologie
Du latin positivusposé », « qui repose sur quelque chose » d’où « établi, conventionnel »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinpositifpositifs
Fémininpositivepositives

positif

  1. Qui est certain, constant et sûr.
    • La vie laborieuse, active, toute estimable, toute positive, d'un conseiller d'État, d'un manufacturier de tissus de coton ou d'un banquier fort alerte pour les emprunts, est récompensée par des millions, et non par des sensations tendres. (Stendhal, De l'Amour, 1822, 1re préface de 1826)
    • Or, ce qui manque à l’éclectisme, c'est justement une base scientifique et positive; et ses prétendus dogmes ne sont pas moins arbitraires et cérébrins que les dogmes des églises. (J.-B.-François Bourbon del Monte, L'homme et les animaux: Essai de psychologie positive, G. Baillière, 1877, p.X)
    • Il lui en a donné une promesse positive.
    • Il n’y a rien de positif dans tout ce qu’on vous a dit.
    • Un renseignement positif : Par opposition à une nouvelle vague.
    • Les lois positives : Les lois écrites, par opposition à la Loi naturelle.
    • Les religions positives : Par opposition à la religion naturelle.
  2. Qui facilite les choses. Qui va dans le bon sens.
    • Il est parfois difficile d’avoir une attitude positive au travail, même si ce dernier nous plaît beaucoup. (Comment avoir une attitude positive au travail ?)
  3. (droit) Fondé sur une loi écrite et non pas sur l’institution divine (droit religieux), la coutume (droit civil) ou la jurisprudence.
    • L’article L. 312-2 du code des relations entre le public et l’administration (CRPA) impose de publier les instructions, circulaires, notes et réponses ministérielles comportant une interprétation du droit positif ou une description des procédures administratives. (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État (France), Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8)
    • L’église peut dispenser de ce qui est de droit positif, mais non de ce qui est de droit divin.
    • Théologie positive : Partie de la théologie qui comprend l’écriture sainte, l’histoire ecclésiastique, la doctrine des pères, les décisions des conciles sur les dogmes de la foi et sur la pratique de l’église.
    • Un traité de théologie positive.
    • Science positive : Celle qui s’appuie sur les faits, sur l’expérience, sur des notions a posteriori, par opposition à celles qui s’appuient sur des notions a priori.
    • La science positive resta pour moi la seule source de vérité. Plus tard, j’éprouvai une sorte d’agacement à voir la réputation exagérée d’Auguste Comte, érigé en grand homme de premier ordre pour avoir dit, en mauvais français, ce que tous les esprits scientifiques, depuis deux cents ans, ont vu aussi clairement que lui. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 144.)
    • (philosophie) Philosophie positive : Système philosophique fondé sur l’ensemble des sciences positives.
  4. (logique) Qui affirme ou pose une qualité comme existante et réelle. Affirmatif.
    • Terme positif.
  5. Se dit aussi par opposition à négatif.
    • Parmi les commandements de Dieu, il y en a de positifs et de négatifs.
    • Vous louez cet homme en disant qu’il ne fait point de mal ; mais ce n’est pas une louange positive, ce n’est qu’une louange négative.
  6. (Mathématiques) Plus que zéro, et parfois, zéro ou plus. Note: zéro est parfois considéré, en mathématiques francophones, comme à la fois positif et négatif#fr-adj|négatif. Ce n’est pas le cas dans d'autres langues : p. ex. en anglais, zéro n’est ni positive ni negative. voir strictement positif.
    • Un nombre positif.
  7. (Électronique) Qui appartient à la partie d’un circuit, d’un conducteur, d’un connecteur caractérisée par un déficit d’électrons. voir électropositif.
    • Le pôle positif.
  8. (physique) Pôle positif : Le pôle d’une pile électrique opposé au pôle négatif. Ce pôle positif absorbe les électrons provenant du circuit relié à la pile.
  9. (photo) Tirage ou épreuve, par opposition au négatif.
    • Épreuve positive.
  10. (grammaire) Ce qui est au premier degré, où la qualité est simplement affirmée, par opposition à comparatif et à superlatif.
    • Le degré positif (ou positif) de l'adjectif bon est « bon », le comparatif est « meilleur » et le superlatif est « le meilleur ».
antonymes
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
positifpositifs

positif \pɔ.zi.tif\ masculin

  1. Qui est réel, solide, par opposition à ce qui est chimérique.
    • Dans cette foule d’hypothèses on a de la peine à discerner le vrai et le positif.
  2. (familier) Avantages matériels et pécuniaires.
    • Cet homme s’attache au positif.
  3. Premier degré, par rapport à comparatif et à superlatif.
    • Le positif (ou degré positif) de l'adjectif bon est « bon », le comparatif est « meilleur » et le superlatif est « le meilleur ».
  4. (musique) Ensemble de jeux d’orgues correspondant à un clavier spécial et qui, dans les instruments anciens, est placé habituellement en encorbellement, dans le dos de l’organiste.
    • La facture moderne relègue volontiers le positif dans le corps principal.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.064
Dictionnaire Français