tranche
étymologie
Déverbal de fr.

nom

SingulierPluriel
tranchetranches

tranche \tʁɑ̃ʃ\ féminin

  1. Morceau coupé un peu mince de divers objets et particulièrement de choses comestibles.
    • Faites une pâte à koulibiac, puis garnissez l’intérieur de tranches de saumon épluché et débarrassé des arêtes. (Tante Marie, La véritable Cuisine de Famille, A. Taride, Paris, s.d., 30e éd., page 339)
    • Mme Chappaz jeta dans la poêle pleine d’huile bouillante les pommes de terre coupées en tranches minces […] (Charles Ferdinand Ramuz, Adam et Ève, L’Âge d’Homme, 1978, page 9)
    • Faites raidir les tranches de bacon dans une poêle antiadhésive. Ôtez du feu et laissez refroidir. (Anne Garnier Carole Dufour, Le nouveau régime booster métabolique : Brûler plus de graisses sans effort, Éditions Leduc.s, 2019)
    • Elle tira du réfrigérateur une assiette de fromage. Il coupa une tranche d’emmental et la mâcha lentement, alternant une bouchée de fromage et une de pain. (Gerald Messadie, Un espoir aussi fort , tome 3 : Les années d'or, Éditions de L'Archipel, 2009, chapitre 4)
  2. (Par extension) Parties successives d’une chose, de taille égale.
    • On écrit les grands nombres en les séparant en tranches de trois chiffres.
    1. (finance) Partie d’une émission financière, d’une loterie.
      • La première, la deuxième tranche d’une loterie.
      • Tranche de Pâques de la loterie nationale.
      • Les crédits sont débloqués par tranches.
      • Nous devions, comme vous le savez, toucher cet argent à la fin de l’année dernière […] J’ai reçu, ce matin même, une première tranche, la moitié. (Georges Duhamel, Chronique des Pasquier : III. Vue de la Terre promise, 1934, page 12)
      • Le roi de Jérusalem comprit en effet que son entreprise était manquée. Il chercha seulement à se faire acheter sa retraite au prix d’une bonne indemnité de guerre. Dès le versement de la première tranche, il évacua le pays et rentra en Palestine. (René Grousset, Histoire des Croisades et du Royaume Franc de Jérusalem, 1939, page 202)
  3. Bord mince, de faible épaisseur, d’un objet.
    • Cette table porte sur la tranche de nombreuses traces de canif.
  4. (Agriculture) Terre que le soc d’une charrue rejette sur le côté du sillon qu’il ouvre.
  5. (artillerie) Section plane, perpendiculaire à l’axe du canon ou de la bouche à feu.
    • Tranche de culasse.
  6. (Bibliotechnique) Surface unie que présente l’épaisseur de tous les feuillets d’un livre du côté où on les a rognés.
    • La bibliothèque de l’Escurial présente cette particularité que les livres sont rangés sur le rayon le dos contre le mur et la tranche du côté du spectateur ; j’ignore la raison de cette bizarrerie. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Il me semble que j’ai marché dans la chose de la sainte religion, comme […] dans mes bouquins de contes de fées à tranches dorées. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 247)
    • Un livre doré sur tranche. — Brunir la tranche d’un livre. — Des tranches marbrées.
  7. (boucherie) Morceau de l’intérieur de la cuisse de bœuf et du bassin avoisinant, aussi appelé tende de tranche. La tranche grasse en est la partie supérieure avant.
    • La viande, qui doit se révéler un peu ferme, provient souvent de tranche grasse, de rond de gîte, de gîte à la noix, mais les rosbifs aristocratiques peuvent être taillés dans le filet, le faux-filet ou le romsteck. (Jacques-Louis Delpal, Comment marier les mets et les vins, Éditions Artemis, 2007, page 110)
  8. (Électronique) Disque de faible épaisseur découpé dans un lingot monocristallin de matériau semiconducteur et utilisé comme matériau de base pour réaliser un ou plusieurs circuits ou composants en une seule fois.
  9. (marine) Ensemble des compartiments compris entre deux cloisons transversales étanches.
  10. (numis) Circonférence des monnaies modernes, où l’on met la légende ou le cordonnet.
    • Faire rouler une pièce sur sa tranche.
  11. (technique) Espèce de marteau tranchant.
    • Chaque refuge comprend l’équipement de base : hache, pelle, tranche à glace, bouilloire…
  12. (technique) Ciseau acéré servant à couper le fil de fer.
  13. (technique) Fort ciseau en acier rapide pour couper le fer.
  14. (technique) Sorte de bêche.
  15. (Nucléaire) Unité de production d’électricité.
    • À chaque arrêt de tranche, on vide les circuits et on vérifie les surfaces d’échange pour prévenir les fuites radioactives primaire-secondaire —c’est le travail de Jean-Yves et de son équipe, contrôle des microfissures par gammagraphie. (Élisabeth Filhol, La Centrale, 2010, page 53)
    • On y construit une centrale nucléaire de quatre tranches, autrement dit quatre réacteurs.
  16. Côté tranchant de la lame d'une arme blanche.
    • Les soldats frappèrent de tranche en criant comme des rats mais Angelo leur releva vertement les lames et en quelques voltes fort habiles les plaça tous les deux à sa main. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, pages 305-306)
synonymes antonymes
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
  • allemand : Oberschale
  • anglais : topside
  • espagnol : tapa
  • italien : fesa
  • portugais : pojadouro, chã de dentro

traductions
  • allemand : Halbleiterscheibe
  • anglais : wafer
  • espagnol : oblea

traductions
  • allemand : Münzrand, Rand, Rändelung
  • anglais : edge

traductions
  • allemand : Reaktorblock, Block
  • anglais : reactor block

nom

SingulierPluriel
tranchetranches

tranche \tʁɑ̃ʃ\ féminin

  1. (argot) Variante de tronche, tête.
    • Faire une drôle de tranche.
    • En tranche : En tête (d’une file).
    • Tony siffla du côté d’une file de taxis. Le bahut, qui était en tranche […] vint s’aligner. (Auguste Le Breton, Du rififi chez les hommes, Gallimard, Série noire no 185, 1953, p. 46)
    • La viocque la loqua [Cendrillon] comme une Reine, de la tranche aux panards. (Léon Stolle, Alphonse Emmanuel, Cendrillon, Conte traduit en argot, Éditions Marcus, Paris, 1947, p. 1)
  2. Imbécile.
    • Quelle tranche, ce mec ! Il se débat la pauvre tranche… Il trouve moyen de se remettre à genoux… Il pleurniche… Il nous implore. (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936, p. 529)
forme fléchie

tranche \tʁɑ̃ʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de trancher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de trancher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de trancher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de trancher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de trancher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français